Publicité

Vol et viol Au Morne

Deux suspects arrêtés

12 février 2024, 15:42

Par

Partager cet article

Facebook X WhatsApp

Deux suspects arrêtés

La Crime Intelligence Unit (CIU) de la division Ouest a procédé à deux arrestations dimanche matin à la suite de la plainte d’une habitante de Chemin-Grenier, le 9 février. La femme de 33 ans allègue avoir été ligotée et violée sous la menace d’un «cutter» dans la région du Morne, avant de s’être fait dépouillée de ses affaires.

La victime a raconté à la police qu’elle est tombée sur une annonce d'emploi sur Facebook, quatre jours avant, sur un compte du nom d’Emily Ryan, qui recherchait une thérapeute pour travailler dans un spa à Quatre-Bornes. Elle a contacté la personne via Messenger, mais n'a reçu aucune réponse. Le vendredi 9 février, elle a reçu un message d'une personne se présentant comme Ryan, qui l’a informé que le Seaface Relaxing Spa, situé dans le village du Morne, cherchait de toute urgence une thérapeute et lui a demandé s’ils pouvaient se voir le jour même à 14 heures. Suite aux messages et appels vocaux échangés, elle est arrivée sur le lieu du rendez-vous au village du Morne, près du terrain de football, vers 14 heures.

Sur place, elle a rencontré un homme qui lui a demandé de l'accompagner sur un sentier menant vers la forêt où, selon ses dires, se trouve le spa. Dès qu'ils ont commencé à avancer sur le sentier, l’individu aurait sorti un «cutter». Le suspect l’aurait ensuite ligoté à un arbre et a fait main basse sur son téléphone et sa carte bancaire, la forçant à lui remettre le code. Il a aussi pris des produits cosmétiques et son porte-monnaie contenant Rs 700. La victime a expliqué à la police qu’il avait un complice qui attendait et a récupéré les articles volés. Le suspect aurait ensuite abusé d’elle.

Forts des informations recueillies, les hommes de la CIU ont monté une opération de surveillance dans la région de La Gaulette et ont procédé à l’arrestation de Moheshwar Souky, un maçon de 32 ans. Lors de son arrestation, il déclaré : «Mo dakor monn kokin ek viol sa tifi la o morne ek mo kamarad.» La police a ensuite arrêté son présumé complice, Clyde Louis Brigitte, un soudeur de 40 ans. Il a avoué son implication dans le vol mais a nié avoir violé la jeune femme. Clyde Louis Brigitte était recherché depuis 2021 par la police de Grand-Port alors qu’un mandat d’arrêt avait été émis contre lui. Les suspects ont comparu devant la justice le lundi 12 février.

Publicité