Publicité

Crime

Le Bouchon: il tue un adolescent et viole sa petite amie

5 novembre 2023, 21:00

Par

Partager cet article

Facebook X WhatsApp

Le Bouchon: il tue un adolescent et viole sa petite amie

Cédric Matombe et Ferino Calou.

Dans cette rubrique hebdomadaire, nous revenons sur des disparitions, des faits divers ou des crimes qui ont été perpétrés il y a plusieurs semaines, mois, années… Des drames qui ont marqué les esprits et qui ont bouleversé des vies à tout jamais…

Au matin du 7 novembre 2010, vers 8 heures plus précisément. Ferino Calou, 35 ans, se rend à la plage du Bouchon, afin de déterminer si le lieu est propice pour une partie de pêche. Il vient à peine d’être libéré après avoir purgé dix-huit mois de prison pour vol avec effraction. Or, sur le chemin vers la plage, Ferino Calou aperçoit un jeune couple se rendant également là-bas... Une idée terrible se met en place dans sa tête…

Ferino Calou aperçoit ainsi Cédric Matombe, 17 ans et sa petite amie, également âgée de 17 ans, qui sont en train de partager un moment d’affection. Estimant que le jeune couple se dirige vers un endroit discret pour avoir des rapports intimes, Ferino Calou fomente un horrible plan : agresser Cédric Matombe et violer la petite amie de ce dernier. C’est avec cette pensée en tête que Ferino Calou retourne chez lui, pour aller chercher un pied-debiche et revenir à la plage. À son arrivée, il voit les deux jeunes assis et se faisant la bise derrière un buisson, sous un «badamier». Sans se poser de question, aveuglé par ses pulsions, Ferino Calou s’approche du jeune couple et attaque Cédric Matombe par derrière en lui assénant un coup de pied-de-biche sur le côté droit du cou. Alors qu’il est inconscient et inerte au sol, Ferino Calou lui assène un deuxième coup au même endroit. Le tout sous le regard effaré de la petite amie de ce dernier, qui hurle de panique.

Afin de la retenir, Ferino Calou tente de l’effrayer et la frappe à la nuque avec le même pied-de-biche ; la jeune femme perd connaissance. Ferino Calou entraîne ensuite la jeune fille, toujours inconsciente, vers un coin du buisson, avant de revenir chercher le corps sans vie de Cédric Matombe et de le traîner jusqu’à un lieu situé derrière un rocher, dans le but de le cacher. Ferino Calou est alors retourné à l’endroit où il avait laissé la jeune fille, lui donnant quelques gifles pour la forcer à reprendre conscience. Sans pitié, sans emords, il viole alors l’adolescente.

Que s’est-il passé par la suite ?

Une fois ses basses pulsions assouvies, Ferino Calou s’est rendu compte de la gravité de la situation. Il tente dès lors d’étrangler la jeune fille 17 ans afin de l’empêcher de porter plainte à la police. Mais les cris de la victime alertent des personnes se trouvant sur la plage et qui volent à son secours. Ferino Calou la relâche immédiatement, et prend la fuite pour se cacher dans un bâtiment abandonné.

Alertée, la police débarque sur place. Sur la base de descriptions données par la jeune fille, la police aura vite fait de comprendre qu’il s’agissait de Ferino Calou ; le récidiviste notoire avait plusieurs condamnations antérieures, principalement pour vol, dont pas moins de quatre inculpations entre 2004 et 2009, la dernière datant de 20 mois avant les faits qu’il venait de commettre. La police finit par retrouver Ferino Calou au cours de la même soirée. Face aux officiers de la Major Crime Investigation Team de Curepipe, Ferino Calou passe aux aveux.

L’autopsie de Cédric Matombe, pratiquée par le Dr Maxwell Monvoisin, révèle plusieurs blessures internes et externes, et le décès de l’adolescent est attribué à une hémorragie sous-arachnoïdienne traumatique. Calou a été poursuivi aux Assises pour assassinat et viol, pour lesquels il a plaidé coupable.

33 ans de prison

Dans son jugement rendu le 24 mars 2016, le juge Benjamin Marie-Joseph note que les deux délits commis par Ferino Calou sont de nature grave, puisqu’ils impliquent le fait d’ôter intentionnellement la vie à une autre personne et l’acte odieux d’abuser sexuellement d’une personne par la force. Le juge a également noté, compte tenu des circonstances dans lesquelles les crimes avaient été commis, que l’accusé avait démontré «a conduct indicative of a mindset and a professional approach to the crimes committed that make him a dangerous person».

Ferino Calou est condamné à 33 ans de prison pour assassinat. Le juge Benjamin Marie-Joseph lui inflige aussi 10 ans de prison pour le viol de la petite amie de la victime.

Publicité