Brutalité policière présumée: la famille d’un suspect va s’en remettre à l’IPCC

Avec le soutien de
Des proches de Rivano Pitchen estiment qu’il ne s’est pas blessé en tombant mais qu’il a reçu des coups de matraque.

Des proches de Rivano Pitchen estiment qu’il ne s’est pas blessé en tombant mais qu’il a reçu des coups de matraque.

La police se retrouve secouée par de nouvelles allégations de brutalité policière. L’arrestation de Rivano Pitchen fait couler beaucoup d’encre depuis le 23 septembre. Cet homme originaire de Pointe-aux-Piments, qui a déserté le toit familial et n’a pas d’adresse fixe, a été arrêté suite à une opération de la Criminal Investigation Division de Trou-aux-Biches et du Field Intelligence Office du Nord. Le suspect de 26 ans, connu des services de police sous le sobriquet de «Peng», était recherché pour une série de vols dans la région. 

La police, ayant eu vent que Rivano Pitchen était chez son frère à Pointe-aux-Piment, vendredi, a débarqué chez ce dernier. Les agents ont vu le suspect caché derrière les rideaux. Lorsque les policiers se sont approchés pour l’arrêter, il aurait sorti un couteau et s’est enfui par la fenêtre. Les policiers à ses trousses, il serait passé sur plusieurs toits de voisins. Rivano Pitchen aurait escaladé un mur de trois mètres de haut, selon la police, serait tombé et se serait blessé. Les policiers ont eu du mal à le maîtriser et le désarmer. Des membres du public ont aussi prêté main-forte. Le suspect a finalement pu être appréhendé. Trois policiers ont été blessés. Ils ont reçu des soins à l’hôpital, ainsi que le suspect. 

Après avoir été ausculté, Rivano Pitchen a été auditionné par la CID de Trou-aux-Biches. Il est passé aux aveux pour trois vols. Cependant les proches du suspect affirment qu’il a été tabassé par les agents. «Pou fer vol la linn fer li, me lapolis finne bat li si. Li pa pe kapav marse. Kan get sa bann mark la pa mark inn tonbe, inn blesé sa, linn bizin gagn kout matrak si lor so ledo», avance un membre de sa famille. Ses proches comptent se rendre à l’Independent Police Complaints Commission (IPCC) ce lundi avec leur avocat. Rivano Pitchen a comparu devant la Bail and Remand Court samedi et a été reconduit en cellule policière. 

Par ailleurs, un jeune homme de 29 ans allègue avoir été brutalisé par la Tornado Squad. Les faits remonteraient à 2021. Il compte aussi déposer à l’IPCC.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x