Chauves-souris : l’abattage controversé démarre aujourd’hui

Avec le soutien de
: Entre 16 000 à 18 000 chauves-souris seront abattues dans le but de protéger la récolte de fruits.

 Entre 16 000 à 18 000 chauves-souris seront abattues dans le but de protéger la récolte de fruits.

Malgré les avertissements des écologistes, l’État va de l’avant avec son programme d’abattre les chauves-souris. C’est, d’ailleurs, aujourd’hui, que l’exercice commence dans les forêts. Entre  16 000 et 18 000 chauves-souris devraient être éliminées. Selon le ministère, cette mesure est cruciale pour protéger la récolte de fruits.
 
Pour cette opération, l’expertise de la police et de la Special Mobile Force a été sollicitée. Même si le mode d’abattage n’a pas été communiqué, tout porte à croire, selon les déclarations de Mahen Seeruttun, ministre de l’Agro-industrie au Parlement, que les chauves-souris seront tuées par balles. D’où l’avertissement du ministère au public de ne pas s’aventurer dans les forêts aujourd’hui. 
 
Même si la bataille semble perdue, les écologistes ne comptent pas rester tranquilles. Éliminer autant de ces mammifères sera catastrophique pour Maurice, affirme Vikash Tatayah, Conservation Director à la Mauritius Wildlife Foundation. «Entre cet exercice, l’abattage illégal qui touche des milliers de ces mammifères par an et les chauves-souris qui se prennent dans les fils électriques, ce sera la moitié de la population qui sera éliminée», explique-t-il. En cas de gros cyclones, régulateurs naturels de la population des chauves-souris,  60 à 95 % de la population sera éliminée, fait-il ressortir. 
 
Quelle méthode utiliser dans ce cas ? «Pour protéger les fruits, le Food and Agricultural Research Institute a prouvé que l’utilisation des filets est efficace à  100 %. Malheureusement, le ministère ne fait que les subventionner sans pour autant expliquer comment les utiliser», a fait savoir le directeur.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x