Publicité

Le gyropode: un moyen de déplacement écolo

13 octobre 2015, 18:59

Par

Partager cet article

Facebook X WhatsApp

Le gyropode: un moyen de déplacement écolo

Saviez-vous ce qu’est le gyropode ? Mis en avant lors du dernier salon de l’Infotech, cet engin est un moyen de transport électrique et écologique en Europe. Le marché de ces véhicules a explosé depuis quelques années, et la demande est en constante hausse.

 

 

Invos International Company Ltd, petite entreprise familiale de quatre personnes basée à L’Aventure, commercialise des gyropodes à Maurice. Ce sont deux cousins, Akshay et Rishi Jeetun, passionnés de nouvelles technologies, qui sont aux commandes.

 

«C’est après un voyage en Chine qu’Akshay a découvert le gyropode. Il a tout de suite voulu le commercialiser à Maurice. Nous avons vu quelques personnes qui en possédaient déjà au pays, mais nous pouvons les compter sur les doigts d’une main. Nous avons alors décidé d’importer de Chine des appareils de la marque Ninebot. Notre différence réside dans l’élégance de notre produit, ainsi que dans son côté ludique et pratique», confie Rishi Jeetun.

 

Il ajoute : «Nous louons plus que nous ne vendons. Nous travaillons avec des hôtels et des entreprises mauriciennes, mais aussi réunionnaises. Bientôt, dix gyropodes de plus viendront agrandir la famille.»

 

Régler les problèmes d’embouteillage ?

 

Le gyropode est un véhicule électrique rechargeable pesant 23,5 kg, doté de deux roues. Son autonomie de batterie est d’environ quatre heures, dépendant de la distance que vous effectuez. La vitesse maximale de l’engin est de 20 km par heure. Son fonctionnement? Il vous suffit d’y monter, en vous tenant debout et de le piloter grâce à l’inclinaison de votre corps. C’est simple: pour avancer, penchez-vous en avant et vice-versa si vous voulez reculer.

 

Ce que Rishi Jeetun espère pour le gyropode ? Que cet appareil électrique puisse régler les problèmes d’embouteillage, surtout à Port- Louis. «Ce serait bien de voir des policiers utiliser le gyropode pour circuler. Il peut aussi être utilisé pour un eductour dans un hôtel ou même pour se promener dans le jardin de Pamplemousses par exemple.» Cependant, la Traffic Branch explique que ce type de véhicule n’est pas encore répertorié dans la liste des véhicules admis sur nos routes. Il n’y a pas de règlements dans le Road Traffic Act à ce sujet.

 

Les smart cities sont aussi des marchés potentiels que la petite société vise. «Le gyropode peut très bien être le moyen de transport privilégié des bureaucrates dans les futures smart cities. Avec ce véhicule, il est facile de se garer. De plus, il est doté d’un système de GPS, ce qui le rend difficile à voler», conclut Rishi Jeetun.

Publicité