Angleterre: Arsenal s'envole, Chelsea revit, Newcastle verni

Avec le soutien de
Bukayo Saka, à l'origine du premier but d'Arsenal contre Tottenham, félicité par son entraîneur Mikel Arteta, le 15 janvier 2023 au Tottenham Hotspur Stadium.

Bukayo Saka, à l'origine du premier but d'Arsenal contre Tottenham, félicité par son entraîneur Mikel Arteta, le 15 janvier 2023 au Tottenham Hotspur Stadium.

En battant Tottenham chez lui (2-0), Arsenal a fait le trou en tête de la Premier League dimanche le 15 janvier, pour la 20ᵉ journée, alors que Chelsea a enfin gagné en 2023, contre Crystal Palace (1-0) et Newcastle a récupéré sa place sur le podium contre Fulham (1-0).

Le grand huit d'Arsenal

Grâce notamment au premier but contre son camp d'Hugo Lloris en 354 matches de Premier League, Arsenal a porté à huit points son avance en tête du classement.

Les Gunners comptent désormais 47 points contre 38 à City, battu samedi dans le derby (2-1) contre United.

Les Spurs (33 pts) restent 5ᵉ à 5 unités de Newcastle et des Red Devils, 3ᵉ et 4ᵉ.

Si le derby du nord de Londres est traditionnellement l'un des plus chauds d'Angleterre, celui-là a été étouffé en première période par Arsenal qui a fait le dos rond en seconde.

Les Spurs, fidèles à leur réputation, ont encore livré une entame mollassonne, et la boulette de Lloris, qui a dévié dans ses cages un centre puissant de Bukayo Saka n'a fait qu'aggraver les choses (0-1, 14ᵉ).

S'il s'est rattrapé ensuite avec une parade main gauche sur une frappe de Martin Odegaard (22ᵉ) ou une sortie dans les pieds d'Eddy Nketiah (70ᵉ), son poteau l'a sauvé sur une volée de Thomas Partey (25ᵉ) avant qu'Odegaard, à mi-distance, ne double la mise (0-2, 36ᵉ).

Tranchants devant, les Gunners ont aussi pu compter sur un Aaron Ramsdale efficace dans les cages et élu homme du match, sortant bien devant Son Heung-min (18ᵉ), avant de mettre en échec Harry Kane (45+2, 50ᵉ), Ryan Sessegnon (52ᵉ) et Richarlison (82ᵉ). Une vraie prestation de possible futur champion

Chelsea bouge encore !

Alors qu'il a de nouveau cassé sa tirelire pour recruter l'Ukrainien Mykhailo Mudryk pour 100 millions d'euros, Chelsea s'est offert un succès capital contre Palace (1-0).

Avec 28 points, les Blues restent 10ᵉ et à dix unités des places qualificatives pour la Ligue des champions, mais les Londoniens, et surtout leur entraîneur, Graham Potter, en avaient bien besoin.

Le match en lui même n'a pas été emballant. Dans la lignée de la plupart des matches récents sauf le 4-0 encaissé en Coupe d'Angleterre à Manchester City, Chelsea a été appliqué et déterminé mais avec, cette fois, la petite touche de réussite qui a fait la différence.

Elle s'est notamment manifestée par le but de Kai Havertz sur un centre de Hakim Zyiech à la suite d'un corner joué en deux temps (1-0, 65ᵉ) et dans un dernier quart d'heure traversé sans dommage au score, malgré une fébrilité palpable.

Il faudra confirmer la légère embellie la semaine prochaine à Liverpool, dans un match pratiquement à quitte ou double pour les deux équipes.

Newcastle s'accroche

Face à Fulham, équipe-surprise du début de saison, les Magpies ont trouvé la faille en toute fin de match (1-0), après avoir été sauvé par une glissade du buteur serbe Aleksandar Mitrovic qui a entraîné l'annulation du penalty qu'il avait transformé.

Dépassé samedi par Manchester United, Newcastle retrouve sa 3ᵉ place à la différence de buts (38 pts, 22 contre +8), à une longueur du champion d'Angleterre en titre.

Et ce sont trois points qui pourraient peser lourd en fin de saison, tant le couperet est passé près.

A la 65ᵉ minute, quatre minutes après que Fabian Schär eut trouvé le poteau sur un coup franc à 20 mètres, de l'autre côté du terrain, la VAR avait permis à Fulham (6ᵉ, 31 pts) de bénéficier d'un penalty.

Chargé des basses oeuvres, le Serbe Mitrovic s'est élancé et a marqué dans une glissade, mais sur le ralenti, l'arbitre a constaté que le ballon avait touché ses deux pieds et que le penalty n'était donc pas valable, donnant un coup franc à Newcastle.

Pire encore pour le promu, en toute fin de match, Callum Wilson s'est arraché pour redresser un centre de Sean Longstaff et le Suédois Alexander Isak, entré un quart d'heure plus tôt, a poussé le ballon de la tête dans le but vide (1-0, 89ᵉ).

De quoi conforter les ambitions du club possédé par les Saoudiens et qui a trois rencontres très abordables contre Crystal Palace, West Ham et Bournemouth à venir.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x