Début de saison hippique: les entraîneurs divisés sur la date du 18 mars

Avec le soutien de

Annoncée pour le coup d’envoi de la saison hippique 2023, la date du 18 mars fait tout sauf l’unanimité au sein de la communauté des entraîneurs. 

«The 18th of March has been set as the date for the first meeting, after the majority of the trainers informed that their horses will be ready to run by then», indique un communiqué de la Horse Racing Division (HRD), lundi. 

Dans une correspondance adressée au Racing Executive de la HRD, Deanthan Moodley, le même jour, quatre entraîneurs ont placé «on record» leur désapprobation pour la reprise de l’activité hippique le 18 mars. «Nous n’avons même pas encore commencé l’entraînement à Port-Louis ; comment on va faire cela ?», s’interroge un des contestataires. 

Le mauvais temps qui risque de prévaloir durant les prochains mois, le nonrenouvellement du bail de la Mauritius Turf Club Sports and Leisure (MTCSL) à l’heure actuelle par la COIREC, le retard de la reprise du training à Floréal en raison de soucis au niveau de l’assurance des jockeys et l’état de la piste actuellement sont autant de facteurs à prendre en considération, selon eux. 

Il nous revient ainsi qu’ils ont été rejoints par quatre autres collègues depuis, lesquels ont fait connaître leur position à Gavin Glover, président du MTC, lors d’une rencontre avec les entraîneurs, hier. Vicky Ruhee, Rameshwar Gujadhur, Shirish Narang et Amar Sewdyal auraient donc rejoint l’école de pensée de Vincent Allet, Preetam Daby, Samraj Mahadia et Patrick Merven. On prête aussi à Ricky Maingard, absent du pays, d’épouser aussi l’idée d’un renvoi. 

D’ailleurs, un des contestataires peine à comprendre la position de ceux qui ont donné leur accord pour le 18 mars, d’autant qu’ils n’ont pipé mot de leurs intentions. «Dès les premières rencontres, nous avions parlé d’un coup d’envoi au plus tôt à la miavril et personne n’avait émis d’avis contraire. Maintenant, nous apprenons qu’ils sont neuf en faveur de cette date. Nous ne comprenons pas cette volte-face.»



Champs-de-Mars: la MTCSL refait une demande pour un nouveau bail à la COIREC

Bien qu’elle considère avoir déjà fait une demande pour un nouveau bail au Champ-de-Mars à Côte D’Or International Racecourse and Entertainment Complex (COIREC), la Mauritius Turf Club Sports and Leisure (MTCSL) a réitéré l’exercice à travers une lettre le 23 janvier. Ceci fait suite à une communication de la COIREC, datant du 20 janvier, lui demandant de faire, si elle le souhaitait, une nouvelle demande pour un nouveau bail pour la saison 2023. La MTSCL est, de ce fait, dans l’attente d’une réponse après l’examen de sa demande par le board de la COIREC.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x