Solidarité: le cadeau de la générosité

Avec le soutien de

Quelques  larmes de joie, un sourire, et un petit souhait réalisé pour Noël. Claudia, 9 ans, est convaincue que le Père Noël existe. À côté du sapin bien décoré, qui contraste avec la petite, sombre et humble demeure à Cité Malherbes où elle habite avec ses parents et son frère aîné, le Père Noël a déposé son set de vernis à ongles tant désiré. Ceci, en signe de joie, de partage et de récompense pour avoir été bien sage toute l’année. Mais Claudia n’est pas la seule. Pour de nombreux enfants issus de familles modestes, des Pères Noël, en fait des volontaires de la Yeshua Fellowship, passent dans la nuit du 24 décembre à partir de 22 heures chaque année et déposent sous leur sapin les cadeaux tant souhaités, comme le veut la tradition.

L’année dernière, Claudia avait reçu un mini kitchen playset, cadeau qu’elle chérit toujours. Et pour la famille, la nuit du Noël leur permet aussi de s’unir et de trouver de la joie dans les petites choses, après avoir fait face à une année marquée par beaucoup de difficultés. Étant l’une des familles de squatteurs à Cité Malherbes, la petite maison de Claudia a été complètement ravagée cette année par le cyclone Batsirai, laissant toutes leurs denrées alimentaires et commodités de base en mauvaise condition. Ce qui rendait difficile pour le père de Claudia, un ouvrier manuel, de reconstruire leur lieu de résidence et subvenir aux besoins élémentaires de la famille en repartant de zéro.

Or, cette année, le Père Noël a un autre présent bien magnifique à offrir à la famille de Claudia. Ce Noël est parmi les derniers que cette famille passera dans leur humble demeure comme squatteurs ; leurs préparatifs ont été principalement axés sur leur emménagement à venir dans une maison convenable de la National Housing Development Co Ltd. Cela, avec le soutien et l’intervention continus de plusieurs organisations comme Yeshua Fellowship, United For Human Rights et Caritas, entre autres. Raison de plus, pour la petite Claudia, de croire en la magie de Noël et de la vivre.

Si l’on pense aux petits en cette occasion spéciale, les aînés ne sont pas non plus privés de la magie de la générosité. Ils sont nombreux, âgés et vivant seuls, comme Lalita, 83 ans, qui habite dans le Sud, à recevoir une petit ‘quelque chose’ de spécial en cette nuit. Et quel cadeau pourraitelle chérir le plus, compte tenu du coût élevé de la vie ?

Des foodpacks, des moments de partage, et câlins chaleureux des jeunes volontaires de Yeshua Fellowship. «Cela fait cinq ans qu’on essaie d’aider les autres ; on le fait avec plaisir pour avoir des moments de partage et voir le sourire sur le visage de ces personnes, qui méritent tant, si rien d’autre, des conditions de vie décentes et un peu de joie en cette période festive», confie l’un des volontaires.

Hier soir, les souhaits d’au moins 12 personnes âgées vivant seules, et de quelque 3 000 enfants vulnérables ont été réalisés par ces bénévoles. Et pour tous, comme Claudia et Lalita, c’est le rêve à chaque fois que «Santa Claus comes to town», qu’importe le costume qu’il revêt…

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x