Bébé né dans un autobus: la maman démunie face à la santé fragile de son enfant et la précarité

Avec le soutien de
Noémie a appris que son bébé est trisomique et a un trou dans le cœur.

Noémie a appris que son bébé est trisomique et a un trou dans le cœur.

La vie commence mal pour le petit Ryan, qui a vu le jour dans un autobus, le mois dernier. Santé fragile, un père qui fuit ses responsabilités et la pauvre mère qui vit dans des conditions précaires.

Leur histoire a fait la une des médias en novembre dernier. Entre joie et surprise, Noémie, 18 ans, qui était enceinte de huit mois, a accueilli son deuxième enfant dans un bus de la compagnie UBS, alors qu’elle se rendait à l’hôpital Jeetoo. Si la joie était au rendez-vous en voyant le visage de son petit garçon, ce sentiment n’a pas duré longtemps. Car quelques jours plus tard, cette immense joie s’est transformée en inquiétude. En effet, le petit bébé, qu’elle a surnommé Ryan, a été diagnostiqué comme étant trisomique et ayant un trou dans le coeur.

Avant même d’atteindre un mois, Ryan doit déjà se battre pour survivre et affronter sa maladie. «Il est si vulnérable. Il n’est pas comme un bébé normal. Il est faible et pleure sans cesse. Il arrive juste à bouger ses lèvres», Noémie déclare avec inquiétude.

Comme si cela ne suffisait pas, Noémie se retrouve aussi dans une situation qui est très dure pour elle à accepter. Le père du petit Ryan, un homme de 32 ans, refuse d’assumer ses responsabilités, Noémie a du mal à s’occuper de son petit garçon toute seule.

Sa mère ayant dû s’absenter pendant plusieurs jours de son travail pour l’aider, a été renvoyée, ce qui fait que Noémie et sa famille se retrouvent sans aucune source de revenus dans une maison délabrée et inadaptée pour élever un enfant malade comme Ryan. «Nous avons reçu de l’aide de plusieurs bons samaritains mais hélas, cela ne suffira pas pour élever Ryan. J’ai essayé de frapper à toutes les portes. La Sécurité sociale, notamment, pour que l’on m’aide comme le papa de Ryan refuse d’assumer ses responsabilités, mais en vain», explique tristement Noémie.

Incapable de faire bouger les choses, Noémie se dit angoissée pour le futur de son petit garçon, innocent et vulnérable. Elle est consciente que ce dernier ne peut continuer à vivre dans une telle situation pour sa santé et son bien-être. «Je m’inquiète pour lui. Je n’ai pas envie de perdre mon enfant. Je sais que ses traitements seront longs et difficiles. J’espère trouver la lumière au bout du tunnel.»

Pour rappel, Noémie a donné naissance à Ryan dans un autobus de la compagnie UBS le jeudi 17 novembre, alors qu’elle se rendait justement à l’hôpital Jeetoo parce qu’elle ressentait des douleurs. Cependant, durant le trajet, sa poche d’eau s’est cassée et l’enfant a pointé le bout de son nez. Noémie a pu compter sur la gentillesse et l’aide d’une jeune fille et d’une dame dans le bus, jusqu’à ce que le chauffeur de l’autobus la transporte d’urgence à l’hôpital.

Pour venir en aide au petit Ryan, veuillez appeler le 5712 6428.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x