Opposition: malaise au sein du BP du MMM

Avec le soutien de
[Photo D'illustration] 

[Photo D'illustration]

Le parti mauve doit gérer des problèmes dont il aurait pu se passer, vu le contexte politique actuel. Cette fois, c’est un député qui a osé tenir tête au leader après une altercation avec un autre élu.

Un duel entre deux députés du Mouvement militant mauricien (MMM) provoque en ce moment un véritable malaise au sein du bureau politique (BP). La tension est montée d’un cran pendant une bonne demi-heure lundi après-midi.

Le duel a pris une autre tournure quand le leader du parti, Paul Bérenger, a fait des reproches à l’un des deux. Celui-ci ne s’est pas laissé faire et a croisé le fer avec le leader. De manière assez violente, selon nos recoupements au BP mauve.

Cela fait quelque temps que ces deux députés se regardent en chiens de faïence, dit-on. En fait, l’un des deux, élu dans la capitale, reproche à l’autre d’avoir trop tendance à s’immiscer dans d’autres régionales – ce qui est contraire aux pratiques militantes. Cette fois-ci, le contentieux tourne autour d’un activiste de Port-Louis. Celui-ci, qui se croit protégé par la direction, n’était pas sur la liste des délégués choisis pour participer à la rencontre qui a eu lieu samedi dernier à Caudan entre le Parti travailliste et l’entente de l’Espoir dans le cadre des élections municipales.

Avant même la tenue du BP, lundi, le leader du MMM avait été informé des divergences entre les deux députés autour de l’activiste en question. Lors de la réunion, Paul Bérenger a commencé à faire des reproches au député de la capitale.

Celui-ci lui a alors reproché de ne pas avoir tous les détails, et a haussé le ton. Il a affirmé ne plus comprendre pourquoi et comment le leader du MMM accorde toujours le bénéfice du doute à l’autre député qui va s’ingérer dans les autres régionales.

Le député qui a clashé avec le leader a reçu le sou- tien de plusieurs membres du parti après la réunion du BP. Il se dit extrêmement déçu de son leader. Affaire à suivre, alors que le MSM tente de fragiliser l’opposition.

Démission de six militants: nouvelle opération «asté-vandé», selon Bhagwan

L’opération de débauchage des membres de l’opposition se poursuit. Cette fois, c’est le MMM qui perd six membres de son comité régional dans la circonscription no 1, soit Port-Louis-Ouest/Grande-Rivière-Nord-Ouest. Ceux qui ont quitté le navire affirment que leur démarche est motivée par le fait que le parti mauve ne leur inspire plus confiance. Réagissant à ces démissions, le secrétaire général du MMM, Rajesh Bhagwan, montre du doigt les agissements d’un secrétaire parlementaire privé. «Voilà encore une opération ‘asté-vandé’. Laissez-les profiter des propositions qui leur ont été offertes, mais ce ne sera pas pour longtemps.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x