13ᵉ Trail de Rodrigues: une belle fête sous un chaud soleil

Avec le soutien de
© Krishna Pather

  © Krishna Pather  

C’est toute une île qui a vibré hier au rythme de SON Trail, le Trail de Rodrigues. La population, estimée à 42 000 habitants, a donné l’exemple en participant, en encourageant les coureurs dans les sentiers et en contribuant au succès de l’organisation. Ils étaient 300 bénévoles dans les sentiers et à l’arrivée à la Réserve François-Leguat, village de la manifestation à Anse Quitor.

Les 21 téméraires inscrits au 73 km quelques minutes avant le départ à 2h30 du matin à la Réserve des Tortues François-Leguat.

Cette treizième édition, qui ouvre un nouveau cycle et un nouveau chapitre dans l’histoire de cette compétition incontournable du mois de novembre, a vu le retour des coureurs venus d’Europe et de la région. De bon augure pour un rendez-vous devenu la vitrine de la destination Rodrigues sur le plan touristique.

Mathieu Blanchard est surnommé l’extraterrestre depuis sa victoire dans le tout premier 73 km de l’histoire du Trail de Rodrigues. © Krishna Pather 

Trail du Hibou 73 km (1 000 m D+)
Mathieu Blanchard l’extraterrestre

Il fallait s’y attendre. Mathieu Blanchard a survolé le tout premier ultra de l’histoire du Trail de Rodrigues. Il a remporté le Trail du Hibou long de 73 km en 6h41’13 après avoir pris le départ à 2h30 de la Réserve François-Leguat à Anse Quitor. Chez les féminines, la victoire est revenue à Marie Marlanedy Castel Gegntil en 8h17’16.

«Mes impressions, elles sont très bonnes puisque je l’ai gagné, donc c’est quand même de bon augure. Après, je me suis détaché du groupe assez rapidement. Puis quand je me suis retourné, j’ai vu que ça n’accrochait pas. Je me suis mis sur un rythme où je ne me suis pas trop, trop déchiré non plus. C’était une super course !»

Marie Merlanedy Castel Gentil écrit l’Histoire également en devenant la première femme à remporter le premier 73 km du Trail de Rodrigues. © Krishna Pather 

Rodrigues est pour cette étoile montante du trail «une très belle expérience». «Cela fait deux jours que je suis là, j’ai déjà eu la chance d’aller la première journée sur l’île aux Chats faire un barbecue avec le bateau traditionnel à la voile. On a passé un super moment. Ensuite, hier, je suis allé faire du kitesurf devant Mourouk, dans le lagon, c’était super. Aujourd’hui, la course de trail. Moi, j’adore, mes trois sports préférés dans ma vie, c’est le trail, le kite et la plongée sous-marine. J’ai eu la chance d’en faire deux. Je n’aurais pas la chance de faire la plongée car là je ne peux pas le faire cet après-midi et demain, il y a l’avion. Mais cela me fera une bonne raison de revenir. Peut-être l’année prochaine ou l’année d’après. Je construis ma saison en général l’hiver. Après, ça peut arriver que cela se fait sur un coup de tête.»

En effet, Rodrigues «n’était pas décidé il y a quelques mois encore». «C’est Ludovic Collet, le speaker, qui porte cette île dans son cœur, qui m’a proposé de venir ici. Lui, il vient souvent. Il m’a dit : “Mathieu, viens avec moi, tu vas voir, c’est super, tu vas passer du bon temps.” Effectivement, je passe un super moment. Je vais revenir mais je ne sais pas quand.»

2022 passera le relais bientôt à 2023. «Ce sera une grosse saison parce que cette année je suis entré dans un nouveau statut de coureur avec cette belle deuxième place à l’UTMB avec ce beau fight que j’ai eu avec Kilian Jornet. L’année prochaine, il va falloir que j’assure pour confirmer que je suis un coureur respecté dans ce sport.»

A 34 ans, Mathieu Blanchard, surnommé l’extraterrestre après son exploit hier, est un «vieux jeune coureur». «J’ai commencé le trail il y a cinq ans seulement. J’ai encore longtemps devant moi car je ne me suis pas encore trop usé.» Cela promet pour les années à venir.

Sur les deux autres marches du podium du 73 km, on retrouve les Rodriguais Silain Flore (6h19) et Gilbert Baudouin (6h31).

Marie Merlanedy Castel Gentil a aussi écrit l’histoire chez les féminines en remportant le 73 km dans le temps de 8h17’16 avec à la clé une cinquième place au général. «C’était ma première expérience sur cette distance. C’est la plus longue course que j’ai courue jusqu’ici. Pour moi, ce n’était pas aussi facile parce que c’est une course roulante. Je suis fière d’avoir pour maintenir un rythme qui m’a permis de terminer. En fait, je cours en montée mais sur le plat aussi. J’ai déjà fait le 50 et le 25 km. C’est la première fois que je cours un 73 km, c’est une super expérience pour moi et pour les autres. Je suis fière d’être la première femme à remporter le premier 73 km de l’histoire du Trail de Rodrigues.»

Trail du Perroquet 50 km (2 200 m D+)
Simon Desvaux de Marigny : invaincu en trois participations

Simon Desvaux de Marigny a remporté sa troisième victoires en autant de participations au Trail de Rodrigues 50 km. Hier, il s’est imposé en 4h41’52 sur le tout nouveau tracé qui faisait la part belle au nord de l’île au départ d’Anse Ally à 5 heures. Il a devancé Patrice Chan Seem (5h14’50).

Antoinette Milazar s’est imposée dans le 50 km même si elle avoue qu’elle ne connaissait pas le nouveau parcours. © Krishna Pather

«Déjà un parcours magnifique ! Le nouveau parcours est différent, un peu plus roulant avec de magnifiques points de vue. On est parti assez tranquille avec un petit groupe de quatre : il y avait Grégoire (Curmer), un Réunionnais et Patrick Chan Seem. Et j’ai décidé de faire une course tranquille et arrivé au 20e km, j’ai gardé ma cadence et à un moment donné, j’ai regardé derrière et je n’ai plus vu personne et j’ai continué. Mais j’avais de bonnes sensations, franchement, une course parfaite.»

Simon Desvaux de Marigny signe sa troisième victoire sur le 50 km. «Maintenant, je vais me reposer. J’ai eu une saison assez chargée.»

Le Trail de Rodrigues, c’est aussi des rencontres insolites comme celle de Delphine Simoneau de l’université de La Réunion avec des poules en liberté sur le parcours du 50 km. © Krishna Pather

La première féminine du 50 km, Antoinette Milazar, l’a emporté en 6h10’18. «C’était bien dur. Il y avait beaucoup de montées, je ne connaissais pas le parcours, j’ai dû suivre les autres par moments. J’ai pris part plusieurs fois au 50 km mais le tracé a été modifié. J’ai remporté cette épreuve plusieurs fois par le passé. C’est une bonne expérience car j’avais arrêté et je viens de recommencer. Je suis satisfaite de ma performance car j’ai terminé en bon état. Je ne me suis pas perdue. Je remercie ma famille, mon entraîneur, Jean-Noël Lisette, et Sonia Bégué qui m’ont aidée et encouragée.» Antoinette Milazar a pris la neuvième place au scratch.

Ils étaient 47 coureurs au départ du 50 km. © Krishna Pather
Simon Desvaux de Marigny donnant le ton dans le 50 km. © Krishna Pather

Trail du Solitaire 28 km (1 200 m D+)
Brian Fils François reste maître chez lui

Brian Fils François conserve son titre dans le Trail du Solitaire 20 km. Après le départ à Pointe L’Herbe à 7 heures, il a franchi la ligne d’arrivée en vainqueur dans le temps de 2h20’25, loin devant Damien Ravina (2h27’31) et Loïc Mousselet (2h29’33).

Brian Fils François a survolé le 28 km. © Krishna Pather

«La course s’est bien passée. La préparation avait pour objectif de terminer à la première place. L’année dernière, j’étais vainqueur sur cette même distance. C’était juste pour confirmer mon titre. C’est ma deuxième victoire au Trail de Rodrigues. Je suis extrêmement content. J’ai réédité ma performance et amélioré mon chrono comparé à celui de la dernière édition. Le nouveau parcours est un peu plus facile que l’ancien. J’avais fait 2h30 avant, là, j’ai fait 2h20. Mon niveau aussi s’est peut-être amélioré. Je suis satisfait», dira le vainqueur.

Départ du 28 km à Pointe L’Herbe à 7 heures du matin hier. © Krishna Pather

La première féminine, Thaïs Ribouleau s’impose en 2h55’08. «Le parcours était très beau. J’ai pris un départ assez cool avec les filles de l’université de La Réunion. Et après, petit à petit, elles ont un petit peu sauté et moi, au loin dans la dernière montée, je voyais la première. Et petit à petit, j’ai réussi à remonter sur elle et j’ai fini la fin toute seule avec le peu d’énergie qui me restait. Parce qu’il a fait très, très chaud. Beaucoup de plaisir et une belle gestion de course.»

Les élèves du Lycée Polytechnique de Rodrigues ont chauffé l’ambiance au départ des différentes épreuves. © Krishna Pather

Thaïs Ribouleau pratique le trail depuis dix ans. Originaire d’Annecy, elle a découvert cette spécialité en France et poursuit sa passion à l’île sœur depuis six mois.

Trail du Gecko 16 km (600 m d+) – Départ 8h Baie du Nord
Malika Ramasawmy et Mathew Edouard en solitaire

Malika Ramasawmy a conservé son titre sur 16 km. © Krishna Pather

Malika Ramasawmy et Mathew Edourad ont dominé leur sujet hier dans le Trail du Solitaire 16 km dont le départ avait été donné à Baie du Nord à 8 heures. Ils ont toujours couru en tête et justifié leur statut de favoris.

Malika Ramasawmy réédite son exploit de juin lors de la 12e édition. «J’étais venue en juin, pour l’édition précédente, et j’avais remporté la victoire. C’est ma troisième participation au Trail de Rodrigues. La première fois, je m’étais blessée sur le parcours et j’étais beaucoup plus jeune, j’avais 15 ans. Aujourd’hui, j’ai 18 ans. Franchement, le parcours était super cool.»

Départ du 16 km à Baie du Nord. Ils étaient 296 à relever ce défifi. © Krishna Pather

L’ancien et le nouveau parcours présentent des similitudes, assure-t-elle. «J’ai eu la chance de courir l’ancien et le nouveau parcours. Je trouve que les deux parcours sont similaires. Le nouveau est un très joli parcours. Rodrigues et les paysages sont magnifiques. On voit la plage, tout est naturel ici, j’ai vraiment apprécié toute la course. J’étais en tête du début à la fin. Au premier kilomètre, il y avait deux filles devant moi mais ça n’a duré que trois cents mètres. J’ai géré ma course. Je ne suis allée ni trop vite ni trop lentement. Franchement, je suis fière de moi. Je viens de terminer mes examens de HSC la semaine dernière. Et je me suis arrangée pour venir à Rodrigues le lendemain. Je suis très contente, c’est un honneur de remporter le Trail de Rodrigues. J’ai envie de féliciter toute l’équipe de la RTA. Elle fait un travail incroyable, avec l’aide des sponsors et des bénévoles présents sur le parcours. Les Rodriguais m’ont encouragée du début à la fin. C’était beaucoup d’émotions cette course.»

Matthew Edouard n’a jamais été inquiété non plus sur 16 km. Il est seul en tête ici à Pistache. © Krishna Pather

Mathew Edouard, 20 ans, s’est imposé aussi pour la deuxième fois consécutive en l’espace de cinq mois dans deux éditions du Trail de Rodrigues. Il a franchi la ligne d’arrivée en 1h05’04 devant Ezeckiel Colin (1h12’42) et Badal Dusooa (1h13’10). «Je suis très satisfait de ma performance vu que c’est mon deuxième Trail de Rodrigues dans la même année. Incroyable ! J’ai amélioré mon temps. J’ai fait 1h05, la dernière fois j’avais fait 1h14. La course s’est très bien passée. J’ai dirigé les opérations du début à la fin. Je remercie mon coach, Denis Laurent, et aussi l’équipe Running Mate, sans oublier ma famille, ma maman, mon papa, mes frères. Je remercie le président de la RodTrail Association et son équipe, les sponsors et la commission des Sports. Et tous ceux qui m’ont soutenu et encouragé aujourd’hui.»

Trail de la Tortue 6 km (100 m d+)
Joseph Adrien St-Pierre et Loane Duchemann font la différence

Le Trail de la Tortue 6 km, course la plus populaire de ce Trail de Rodrigues, avec 690 participants, a vu la victoire de Joseph Adrien St-Pierre (21’25) et Loane Duchemann (27’17). Le départ avait été donné à 9h25 à Montagne Cabri Corail.

Le 6 km est l’épreuve la plus populaire du Trail de Rodrigues. Il a attiré 690 participants. © Krishna Pather
La plus jeune participante au Trail de la Tortue 6 km se nomme Shivelle Hortense, 11 mois. Elle pose ici en compagnie de ses cousines à Montagne Cabri Corail. © Krishna Pather
Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x