Société 4327

C’est leur manière de riposter contre le siège des marchands ambulants dans la capitale et le laisser-faire des autorités. Les magasins ont décidé de

Les locataires des terrains de l’Etat doivent plus de Rs 300 millions au ministère des Terres. La plupart des locataires sont des corps parapublics.

Publicité

Jonathan Catherine qui était activement recherché depuis hier lundi 22 juillet, a été retrouvé chez son père dans la région de Vieux Grand-Port ce ma

Sa déposition est très attendue à la Central Criminal Division (CID). La jeune fille de 15 ans devra dire aux enquêteurs si d’autres filles sont égal

Publicité

Après avoir entendu les deux secrétaires de juges, le Central Criminal Investigation Department (CCID) va se tourner vers les deux juges qui ont ente

Les travailleurs de la Corporation Nationale de Transport (CNT), rassemblés à Vacoas, lundi soir 22 juillet, ont dit oui au taux d’augmentation salar

Publicité

Après l’appel de détresse de l’APEIM, c’est au tour de l’ONG Autisme Maurice, qui prend en charge les enfants autistes, de monter au créneau pour dén

Les automobilistes devront encore attendre jusqu’à la fin du mois d’août avant d’emprunter de nouveau, le tronçon de route à Montagne-Ory. Les travau

Publicité

La 17ème conférence ‘Model United Nations’ (MUN) a débuté ce lundi 22 juillet au Mahatma Gandhi Institute à Moka. 117 collèges d’Etat, du privé et co

Les familles de squatters qui occupent les terres de l’État sont au nombre de 1 116. Ces chiffres ont été rendus publics dans un document du ministre

Publicité

Geneviève Bérenger, la mère de Paul Bérenger, est décédée ce lundi 22 juillet. Celle que les militants appelaient «Marraine» a souvent accompagnait

L’entrée en scène d’un nouvel avocat et les nouveaux arguments de défense soulevés, n’ont pas permis que le procès contre les trois suspects du meurt

Publicité

Le ministre des Transports et des Infrastructures publiques, Anil Bachoo, était au Central CID, ce lundi 22 juillet, pour consigner une déposition c

Les trois femmes arrêtées durant le week-end dans le cadre d’une enquête sur un réseau de trafic d’enfants restent en détention. La police a objecté