Société 4232

Une violente dispute aurait éclaté entre deux frères. Et, à un moment, le plus jeune, âgé de 24 ans, aurait agressé son aîné, 39 ans, avec un fusil à

Arrêté pour avoir critiqué la MBC et la MASA dans des vidéos publiées sur Youtube et Facebook jeudi 14 novembre, le chanteur Nitin Chinien sera maint

Publicité

Un reportage sur Maurice est prévu ce soir, lundi 18 novembre, dans l’émission Capital. Le thème : Maurice, un paradis fiscal ? Après les critiques s

Pour échapper à des voleurs, cette sexagénaire a sauté d’une voiture en marche. Une autre a, elle, été menacée par un motocycliste armé d’un couteau.

Publicité

Le débat enfle entre la COI et Ravane OI. Cela, après que cette dernière a reproché à la commission son absence à un colloque VIH OI, tout en insista

Des piles de déchets s’entassent à Pointe-d’Esny, Mahébourg. Or, le site est protégé par la convention RAMSAR.

Publicité

Le CPE ramené à une évaluation similaire à celle de la cinquième. Et ce n’est qu’en neuvième année que les élèves prendront part à un examen national

Ce père de famille habitant morcellement St-André a pu sauver sa fille de justesse. Un incendie s’est déclaré dans la chambre dans laquelle elle se t

Publicité

Elle a joué les mêmes numéros pendant plus de deux ans. Et, cette mère de famille résidant à Rose-Hill a finalement remporté le jackpot du Loto, same

Faire oublier les épisodes traumatisants. Et alors que le Blue Line est synonyme de peur et de tristesse, selon le nouveau Chairman de la CNT, il dev

Publicité
opinions Société

Imaginons que les radios libres n’existaient pas, imaginons que chaque matin, l’unique fenêtre d’infos radiophoniques fût la MBC radio. Et imaginons

Les modalités du «Nine-Year Schooling» ont été dévoilées hier. Il ressort que les élèves feront leur scolarité initiale pendant six ans dans une écol

Publicité

Films, divertissements et sports. C’est tout ce qui sera autorisé sur la télévision privée mauricienne attendue depuis quatre décennies. Et qui est a

Quelque 2,5 millions d’euros, soit Rs 100 millions. C’est la somme que des hommes d’affaires réunionnais sont soupçonnés avoir blanchie, grâce à la c