Société 1477

Des ouvriers de Larsen & Toubro (L&T) en bleu. Des casques jaunes vissés sur la tête… Ils sont en permanence sur deux chantiers, à la Montagn

«Si bizin touy nou, ava touy nou.» Olivier Bancoult est catégorique. «Person pa pou anpes Chagossiens ek Morisien rant lor Chagos.» Il intervenait ce

Publicité

Il a 86 ans. Pourtant Léopaul Samuel demeure très actif. Nous l’avons rencontré dans sa maison, à Quatre-Bornes, alors que l’on célébrait hier, le 4

Détecteur de mouvement, détecteur de mensonge, DVD… Ce sont là quelques appareils qui sont passés entre les mains bricoleuses de Behar Hussen Mohamed

Publicité

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a du culot… Un étudiant de 23 ans a été arrêté tard hier soir, samedi 4 mai, après qu’il a volé un véhicul

Drapée dans son sari orange-jaune-soleil, elle a fière allure. Le 1er-Mai, cette nani de 79 ans a bravé la pluie et la marée  humaine pour être à Vac

Publicité

Si vous habitez sur le plateau central, il vous faudra vous faire une raison. La grisaille, ce dimanche 5 mai, va persister. Le froid aussi. En effet

«Fils indigne, irrespectueux, mové batar…» Les insultes fusent sur les réseaux sociaux depuis le mardi 30 avril. Date à laquelle ce jeune homme de 23

Publicité

Elle a attendu des années avant de sortir de son mutisme. Neuf plus précisément. Cette jeune femme de 22 ans allègue que son beau-frère aurait abusé

Il avait prétexté avoir besoin d’aide et était monté à bord d’un véhicule de police. Or, profitant du fait que les policiers étaient descendus de la

Publicité

Ça y est, il est là. L’hiver se fait sentir depuis quelque temps, comme le confirme la station météo de Vacoas. Il devrait nous tenir compagnie jusqu

L’express dimanche barre sa Une, ce 5 mai, avec Laina Rawat-Burns. Sa présence sur la même estrade que Roshi Bhadain, le 1er-Mai, n’a pas laissé de m

Publicité

Ils ont attendu d’être officiellement mari et femme pour répondre à nos questions. Entretien avec l’ex-commandant de bord belge d’Air Mauritius Patri

Censé être l’un des lieux phares de la ville lumière, l’Hôtel de ville de Curepipe a vu son éclat graduellement assombri, jusqu’à sa fermeture en 201