Économie 261

tribune Économie

New York – Britain, I believe, had the best of all possible deals with the European Union, being a member of the common market without belonging to t

Oublié le concept de «Nasion zougader». Les Casinos de Maurice songent à sortir la tête hors de l’eau. Et à redevenir profitables…

Publicité

Le Brexit pourrait avoir des répercussions sur certains secteurs de l’économie locale, prévient le ministère des Finances dans un communiqué. Mais po

De janvier à mai, Statistics Mauritius a noté une chute de 3,9% des arrivées touristiques en provenance de l’empire du Milieu, en comparaison à la mê

Publicité

«Accablante.» C’est ainsi qu’Ashit Gungah a qualifié la situation en ce qui concerne l’importation des véhicules de seconde main. Il a indiqué que la

«En cas de besoin, la banque est prête à prendre les mesures appropriées pour protéger les intérêts économiques de l’île Maurice.» La BoM réagit aprè

Publicité

La livre sterling a perdu 9, 21% à l’achat, vendredi 24 juin. Elle était à Rs 51,92 jeudi avant de passer à Rs 47,14 vendredi.

Avec 1 842 arrivées touristiques cette année, les Turcs sont plus nombreux à vouloir profiter du soleil mauricien. Une aubaine pour les tour-opérateu

Publicité

La MauBank a confirmé qu’elle accorderait des emprunts en prenant comme garantie les «Redeemable Preference Shares» de la National Property Fund Ltd.

Après deux ans à la présidence de l’AHRIM, Grégory de Clerck passe le flambeau à Jean-Louis Pismont. Ce dernier est le General Manager du Paradis Hot

Publicité

La tonne de sucre atteint les Rs 15 000: de quoi renflouer les caisses des quelque 15 000 producteurs. Toutefois, certains estiment qu’un prix de Rs

La stratégie d’expansion d’Air Mauritius est sur les rails. Mais la compagnie aura fort à faire face à son plus gros concurrent africain et à des lig

Publicité

À chaque fois qu’il se retrouve au Trésor public, la question revient sur le tapis. Business Magazine fait référence au rêve de Pravind Jugnauth de t

Bluelife, pôle immobilier du groupe GML, a essuyé nombre de critiques liées à la livraison de certains ouvrages de mauvaise qualité. Christine Marot