Les sourds et les malentendants signent leur journal télévisé

Avec le soutien de
C?est l?effervescence auprès des 3 000 membres de la communauté des sourds et des malentendants du pays. Ils ont enfin accès à l?information télévisée. En proposant depuis quelques semaines L?Info en langue des signes mauricienne, un journal télévisé (JT) sous la forme d?une synthèse de l?actualité de la semaine, entièrement en langue des signes mauricienne, la MBC télé a fait un énorme pas en avant dans l?intégration de cette communauté. «C?est une première mondiale puisque nous avons sollicité les compétences des membres de la communauté et des experts rattachés à la cause des malentendants, pour mettre sur pied ce JT,» se félicite Bijaye Madhou, le directeur de la MBC. Si le projet a mis un certain temps avant d?aboutir, la MBC peut s?enorgueillir d?avoir assumé ses responsabilités de télévision de service publique. «L?aide de l?Ambassade de France et du ministère de tutelle nous a été précieuse, mais au final, la MBC a assumé ses responsabilités,» ajoute Bijaye Madhou. « L?information à la télévision est aussi visuelle qu?auditive. Le sourd et/ou le malentendant, n?a jamais été en mesure de comprendre un bulletin d?information jusqu?à aujourd?hui,» explique Alain Gébert, le directeur du projet de la langue des signes mauricienne. «Désormais, il a non seulement un JT en langue des signes, mais il a un JT en langue des signes mauricienne. C?est-à-dire que cette langue des signes est adaptée à sa culture. Elle a été élaborée en tenant compte de toute la gestualité mauricienne liée à toutes les cultures présentes dans le pays, afin de permettre son intégration au sein de sa propre société. C?est un énorme pas en avant dans la compréhension de la société qui entoure le malentendant et/ou le sourd et dans la manière dont celui-ci va intégrer sa propre société, » se réjouit-il. Après réception de la synthèse de l?actualité de la semaine qui parvient aux têtes pensantes de ce JT spécial, tous affiliés à l?Ecole des Sourds de Beau-Bassin, le travail commence. Huit personnes y travaillent chaque semaine, quatre entendantes et quatre malentendantes. C?est Monique Gendrot qui les a formées à l?élaboration de ce JT. Les brèves en écrit, sont schématisées afin de les mettre en images. Grâce à ces images, les quatre malentendants les traduisent en langue des signes mauricienne, afin d?accompagner chaque reportage en images, de leur traduction. Compréhension du monde Chaque reportage-image, est ensuite travaillé à la séquence près, pour s?assurer qu?il y a une parfaite synchronisation entre ce qui est en images et ce qui est traduit. Quatre présentatrices, Kathy Appadoo-Gowry, Asrya Bibi Bundhoo, Irani Bolaky et Lovena Palani, apparaissent à l?écran. Ce sont ces quatre jeunes femmes malentendantes qui traduisent à l?écran, en langue des signes mauricienne, cette synthèse de l?actualité de la semaine. Véronique Geffroy, linguiste du Centre de Suresnes, Université de Paris XVIII, France et Françoise Duquesne, professeur de didactique, deux expertes en pédagogie adaptée à la surdité, venues partager leur expertise avec la direction et les élèves de l?Ecole des Sourds, se réjouissent que les sourds et les malentendants mauriciens aient enfin accès à l?information. « La scolarisation et l?éducation des enfants sourds doivent se faire dans un système qui s?adapte à leur besoin. Il faut pour cela utiliser des moyens propres à leur culture pour leur permettre d?accéder à tous les savoirs, » explique Françoise Duquesne. « Grâce à ce JT, le sourd et/ou le malentendant qui regarde la télévision, comprend enfin le monde. La télévision reste un moyen d?information important et primordial pour tout le monde en général, et aujourd?hui également à cette communauté, » ajoute Véronique Geffroy. En plus, ce JT en langue des signes mauricienne va inciter la société en général à comprendre que les sourds et les malentendants sont des citoyens à part entière, avec les mêmes facultés intellectuelles et les mêmes besoins que tous les citoyens du pays. « Il y a déjà une grande étape qui a été franchie. La société mauricienne en général, va comprendre que les sourds et les malentendants ont droit au savoir et au développement de leur potentiel. Ce JT est une étape dans l?accompagnement des sourds et des malentendants pour faire d?eux des personnes autonomes. » En proposant ce JT dans la langue des signes mauricienne, plutôt que de se contenter de sous-titrer le JT, la MBC télé se met davantage au diapason des besoins de la communauté malentendante du pays. « Le sous-titrage exige à la fois la lecture du texte qui défile ainsi que le déchiffrage de ce texte. Vu la rapidité avec laquelle les textes sous-titrés défilent, le sous-titrage rend l?information moins accessible. Ce JT en langue des signes mauricienne constitue donc une avancée importante, même s?il y a encore beaucoup de chemin à faire pour l?intégration complète des sourds et des malentendants dans la société, » conclut Véronique Geffroy. ● L?Info en langue des signes mauricienne, à suivre les samedis à 19h20 sur la MBC2. Rediffusion le dimanche à 12h15 sur la MBC1.
Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x