Deux culturistes mauriciens à l’Arnold Classic Africa

Avec le soutien de
Jimmy Raynald et Junior Cee se rendront en Afrique du Sud pour l’Arnold Classic qui aura lieu du 19 au 21 mai

Jimmy Raynald et Junior Cee se rendront en Afrique du Sud pour l’Arnold Classic qui aura lieu du 19 au 21 mai

Ce n’est pas un rêve mais bien la réalité. Entre le 19 et le 21 mai, Jimmy Raynald et Risley Coomarasamy (alias Junior Cee) prendront part au prestigieux Arnold Classic au Ruimsig Stadium, Johannesburg, Afrique du Sud. Les deux Mauriciens ambitionnent d’aller le plus loin possible dans la compétition et d’y gagner des cartes pro qui leur permettront d’entrevoir une carrière au niveau professionnel.

Pour Jimmy Raynald, 33 ans, et Junior Cee, 28 ans, c’est la première expérience à un concours de cette envergure. Avant leur départ pour l’Afrique du Sud, le mercredi 17 mai, ils peaufinent leur préparation. «Normalement, il faut un an de préparation pour prendre part à une telle compétition. Mais moi je l’ai fait sur six mois. Mes entraînements se passent bien. C’est juste au niveau du “diet” que c’est un peu difficile d’autant plus que les aliments sont chers sur le marché actuellement», explique Jimmy Raynald, 13 ans de carrière dans le bodybuilding. Celui-ci a été choisi par la Mauritius Body Building and Fitness Federation (MBBFF) pour l’Arnold Classic Africa en raison de sa victoire dans le concours Overall bodybuilding aux championnats de Maurice de culturisme qui ont eu lieu à Jin Fei en novembre 2022. A noter que Jimmy Raynald sera en lice dans cette compétition le 20 mai, dans la catégorie +95 kg.

Richard Albert, président de la MBBFF, accompagnera les deux Mauriciens à l’Arnold Classic.
Les deux culturistes mauriciens s’entraînent quotidiennement pour être prêts à Johannesburg le jour venu.

A la différence de Jimmy Raynald, Junior Cee (pseudonyme inspiré de John Cena, catcheur américain qu’il adorait depuis l’enfance) participera dans deux catégories. La première, le 19 mai, en Men Classic et la seconde, le lendemain, en Body Building, soit chez les moins de 85 kg soit chez les moins de 90 kg. Vainqueur dans l’Overall Classic en 2022 aux championnats de Maurice à Jin Fei et deuxième dans le concours Overall bodybuilding à cette même compétition, il nous explique la différence entre ces deux catégories. «La spécificité de la catégorie Men Classic par rapport à celle de Bodybuilding pur, c’est que l’on se concentre plus – dans la première – sur la partie esthétique du corps. Tout est axé, entre autres, sur la symétrie des muscles et leurs justes proportions; de plus, en bodybuilding il y a sept poses obligatoires alors qu’en Men Classic il n’y en a que quatre. Enfin, en Men Classic, les athlètes portent un boxer alors que les bodybuilders sont revêtus d’un slip», explique l’athlète d’origine rodriguaise. Pour Junior Cee, qui s’entraîne trois fois par jour actuellement avant son départ pour l’Afrique du Sud, prendre part à un Arnold Classic est un rêve d’adolescent. «Depuis que j’ai débuté le bodybuilding, alors que j’étais dans la catégorie junior, j’ai toujours voulu faire un Arnold Classic. En y participant, je me rends compte que je ne me suis jamais éloigné de mon rêve», ajoute Junior Cee.

Pour Junior Cee, qui sera en action dans la compétition Men Classic, tout est question de justes proportions des muscles
La pose préférée de Jimmy Raynald en bodybuilding est celle du «most muscular».

Ces rêves ont un coût que la MBBFF n’aurait sans doute jamais pu réaliser ou alors avec beaucoup de difficultés. «C’est grâce à l’aide du ministère des Sports (NdlR : pour le billet d’avion et les frais d’hébergement) que nous pouvons partir pour Johannesburg. Nous nous sentons encouragés par le gouvernement. Cela nous motive à nous donner à fond dans nos entraînements et d’amener des résultats à l’Arnold Classic. En outre, Junior Cee et moi-même ambitionnons d’y obtenir une carte pro. Mais pour cela, il nous faudra nous classer parmi les trois premiers dans nos catégories respectives», précise Jimmy Raynald. Selon Richard Albert, président de la MBBFF : «Si les Mauriciens atteignent cet objectif, ce sera une première pour la fédération mauricienne reconnue par le ministère de l’Autonomisation de la jeunesse, des Sports et des Loisirs et affiliée à l’International Fitness and Bodybuilding Federation (IFBB).»

Quelques anecdotes sur Jimmy Raynald et Junior Cee

Jimmy Raynald est dans le giron du culturisme depuis 13 ans. Il est l’un des meilleurs bodybuiders de sa génération. Tout en muscles, sa pose préférée est celle du «most muscular». Devant lui, Hulk ferait pâle figure. Quant à Junior Cee, dont le pseudonyme est inspiré de John Cena (son pseudonyme était au départ Junior Cena et est devenu par la suite Junior Cee), célèbre catcheur américain, il affectionne les chorégraphies lors des concours. «Au départ j’étais showman et danseur de hip hop. J’ai visionné ce que faisaient certains danseurs ainsi que les culturistes à l’étranger, pour ensuite adapter tout cela à mon propre style sur des musiques appropriées», confie Junior Cee.

Passer professionnel grâce à la carte PRO

L’Arnold Classic, compétition à laquelle Jimmy Raynald et Junior Cee prendront part en Afrique du Sud, donne l’opportunité aux athlètes de s’octroyer des cartes PRO. Mais pour cela, il leur faudra se hisser sur le podium dans leurs catégories respectives. Au-delà de cela, les cartes PRO donnent l’opportunité de prendre part – progressivement – à des concours plus relevés, loin du niveau amateur. «Je remercie le ministère des Sports d’aider ces deux athlètes à prendre part à ce concours de bodybuilding qui pourrait leur permettre de gagner une carte pro. S’ils la gagnent, ce sera un avantage pour eux au niveau du sponsoring. L’IFBB pourra, à l’avenir, les appeler à travers la Fmauricienne de culturisme, pour qu’ils prennent part à des compétitions PRO. A ce type de compétitions, en fonction de leurs résultats, ils pourront être rémunérés et côtoyer des athlètes de très haut niveau. Nos deux athlètes sont au top. Ils se sont bien préparés. On fera tout pour faire flotter le quadricolore», déclare le président de la MBBFF, qui accompagnera les deux culturistes mauriciens en Afrique du Sud.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x