Publicité

Possession de drogue: le Français Nicolas Brosset obtient la liberté conditionnelle

15 mars 2023, 14:00

Par

Partager cet article

Facebook X WhatsApp

Possession de drogue: le Français Nicolas Brosset obtient la liberté conditionnelle

Une affaire de plus où le tribunal a accordé la liberté provisoire à un présumé trafiquant de drogue. Le Français Nicolas Brosset, arrêté le 15 janvier avec trois sachets contenant 32,7 grammes de cocaïne, un sachet contenant 16,1 grammes de méthamphétamine, 8,2 grammes de cannabis et 0,8 gramme de haschisch, a obtenu la liberté conditionnelle. Bien que l’enquêteur principal dans cette affaire ait objecté à sa demande évoquant le risque qu’il ne prenne la fuite étant un étranger, le magistrat Vellien siégeant au tribunal de Mapou a conclu que des conditions strictes peuvent être imposées. Nicolas Brosset devra ainsi fournir une caution de Rs 200 000 et signé une reconnaissance de dettes d’un million, entre autres conditions. 

Nicolas Brosset se trouvait au domicile de son ami à Cap-Malheureux lorsque les hommes du DI Jauforally, de la brigade antidrogue de la Metropolitan avaient débarqué le 15 janvier. Les deux hommes avaient été interpellés et le domicile de l’habitant de Cap-Malheureux avait été perquisitionné. Mais rien d’incriminant n’avait été retrouvé. Cependant, une fouille sur le Français Nicolas Brosset, un financial advisor, avait permis à la police de mettre la main sur un sachet contenant du crystal. 

Les hommes du DI Jauforally avaient aussitôt pris la direction de St-François où se situe la maison du Français, âgé de 38 ans. Ils fouillèrent de fond en comble la maison et mirent la main sur un bocal contenant une bonne quantité de drogue. Trois sachets contenant 32,7 grammes de cocaïne, un sachet contenant 16,1 grammes de méthamphétamine, 8,2 grammes de cannabis et 0,8 gramme de haschisch avaient été retrouvés. 

Aucun élément concret 

En cour, l’enquêteur principal avait objecté à la demande de remise en liberté conditionnelle du suspect évoquant les risques qu’il ne prenne la fuite une fois libre vu qu’il est un étranger sans une adresse fixe et la possibilité qu’il récidive. François Brosset vit avec sa concubine depuis 2018 à Calodyne. La police devait aussi mettre en avant la grande quantité de drogue saisie et le fait que le suspect risque une lourde peine s’il est trouvé coupable. 

Le magistrat a cependant trouvé que la police a des appréhensions quant à la possibilité que François Brosset prenne la fuite mais n’a aucun élément concret pour le prouver. Le magistrat a fait ressortir que le ressortissant français vit à Maurice depuis 2018 et a des liens familiaux dans le pays. Le magistrat a aussi pris en considération le fait que le suspect a un casier judiciaire vierge et l’argument qu’il risque de récidiver est infondé. «I am of the view that the objection is not plausible being given that the applicant has a clean record and that he was not on bail at the time of his arrest. It is also significant to stress that Inspector Jauforally admitted under crossexamination that the police has no concrete evidence that the applicant may re-offend and that the police only strongly believes that the applicant may do so», a souligné le magistrat, lui accordant ainsi la liberté conditionnelle. 

Nicolas Brosset devra fournir une caution de Rs 200 000 et signé une reconnaissance de dettes d’un million. Il devra aussi avoir une adresse fixe et un numéro de portable joignable à tout moment. Le suspect devra se présenter au poste de police de sa localité tous les jours entre 6 et 19 heures et la cour lui a aussi imposé un couvre-feu de 20 à 5 heures. Il n’est pas autorisé à quitter le pays.

Publicité