Importation d’héroïne: une sud-africaine écope de 12 ans de prison

Avec le soutien de
(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration)

La Sud-Africaine Nomsa Elizabeth Zingelwa a été condamnée à 12 ans de prison pour l’importation de 2 743 grammes d’héroïne. Le verdict a été prononcé hier par la juge Carol Green-Jokhoo aux Assises.

La ressortissante sudafricaine avait été initialement poursuivie pour trafic d’héroïne. Mais l’accusation a été amendée et elle a plaidé coupable pour importation. Elle est arrivée à Maurice le 30 avril 2018 en compagnie d’un dénommé Koma, en provenance de Johannesburg. Les deux passagers ont été interceptés par les membres de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) à l’aéroport. La drogue était dissimulée dans un sac, qui a été passé au scanner. La Sud-Africaine est passée aux aveux, avouant à l’ADSU que le sac contenait de l’héroïne. Il y avait 2 743 grammes d’héroïne, d’une valeur marchande estimée à Rs 41 160 050. La juge considère que son rôle ne peut être minimisé même si elle n’était qu’une passeuse. Pour sa part, le dénommé Koma a fait face à un procès séparé de trafic de drogue et s’est vu infliger 25 ans de prison après avoir plaidé coupable.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x