Avis de fortes pluies: la parole aux enfants

Avec le soutien de
(De gauche à droite) Manavi Mungra, Jayden Emilie, Bhevisha Peer et Ahdiyah Naujeer.

(De gauche à droite) Manavi Mungra, Jayden Emilie, Bhevisha Peer et Ahdiyah Naujeer.

La grande rentrée, qui était prévue le 10 janvier, a été reportée au lendemain en raison d’un avis de fortes pluies. Une semaine après, c’était le même scénario, les élèves bénéficiant de deux jours de congé forcé, jeudi et vendredi, en raison des averses. Avec cette fermeture des écoles, les enfants sont restés à la maison. Comment ont-ils occupé leurs journées ? Quelques-uns racontent.

Manavi Mungra, huit ans: «J’ai passé quelques heures chez ma tante et j’ai joué avec mes cousines que je n’avais pas vues depuis longtemps. À la maison, je me suis occupée de mon chien et de mon lapin. C’était aussi l’occasion pour moi de ranger ma chambre. Le lendemain, je suis allée à Casela avec Ashley, mon frère de coeur, et avec mes parents. Même s’il pleuvait, j’ai passé de très bons moments avec les animaux. Je suis ensuite partie au parc de Gros-Cailloux et au Super U de Tamarin. J’ai aussi révisé mes leçons pour ne pas oublier ce que j’avais appris depuis la rentrée.»

Jayden Emilie, cinq ans: «Quand il pleut, je n’aime pas aller à l’école. Je me suis réveillé tard ce jour-là et en pleine forme car je savais que je serai libre de jouer et de regarder mes dessins animés préférés, à savoir Nasia et Spiderman. J’ai aussi passé mon temps à jouer à des jeux vidéos avec mon grand frère, qui était lui aussi en congé. Mais je n’aime pas quand il est à la maison car il m’oblige à étudier et je ne peux pas jouer autant que j’en ai envie. Maman et moi avons passé des moments agréables ; nous avons fait la vaisselle et avons donné un bain au chien. Le vendredi, mon papa était à la maison. Nous en avons profité pour passer du temps ensemble en jouant aux cartes et en faisant des bateaux en papier. Nous avons aussi joué au foot dans le garage.»

Bhevisha Peer, dix ans: «Jeudi, ma maman est venue me dire qu’il n’y avait pas d’école à cause d’un avis de fortes pluies. D’habitude, je me lève à 6 heures pour me préparer pour aller à l’école. Ce jour-là, je me suis réveillée à 9 heures. J’ai profité de ce jour de congé pour passer du temps avec ma grandmère en regardant la télé et j’ai aidé à préparer le dîner. Comme il pleuvait, je n’avais pas le droit de sortir de la maison et la plupart du temps, j’ai joué. L’école me manquait ; mes amis me manquaient aussi et je m’ennuyais un peu. Le deuxième jour de congé, j’ai fait des révisions et de la lecture avec maman. Comme la rentrée était récente, je n’avais pas grand-chose à réviser. Alors, j’ai dessiné en regardant des vidéos sur YouTube. Durant la journée, mes amis sont venus à la maison et nous avons fait un atelier de peinture avec les doigts.»

Ahdiyah Naujeer, six ans: «Jeudi, je me suis réveillée comme d’habitude vers 6 heures et je me suis préparée pour l’école. Lorsque j’étais dans la salle de bains, maman m’a informée que les écoles étaient fermées. J’étais triste car j’aime aller à l’école pour apprendre et jouer avec mes amis. Ma maman aussi était à la maison car elle enseigne. Ensemble, nous avons regardé la télé et elle m’a aidée à réviser aussi. J’ai profité de l’occasion pour l’aider en cuisine. Vendredi, mon papa est resté à la maison. Et même s’il pleuvait, nous sommes sortis pour une balade, en évitant les lieux propices aux accumulations d’eau. Mon papa m’a emmenée jouer au Koala Happy Island à Phoenix. Je me suis bien amusée.»

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x