Football local: la MFA prône l’apaisement

Avec le soutien de

Les différents championnats devraient se poursuivre malgré des actions concrètes du gouvernement.

C’est presque acté. Le ministère de l’Autonomisation de la jeunesse, des Sports et des Loisirs ne compte pas abdiquer. Et ce qui se profile à l’horizon désormais c’est que la Mauritius Football Association (MFA) va très probablement perdre sa reconnaissance en tant que «Fédération» et sera considérée comme une «Association». Au Citadelle Mall, on laisse entendre que même le Premier ministre a encouragé son homologue des Sports à aller de l’avant en ce qui concerne cette décision radicale. Personne n’a été en mesure de s’aventurer davantage pour parler de la position du PM. L’octroi de dix jours de sursis est surtout destiné à permettre au ministère de constituer un dossier solide avant de passer à l’action.

A Trianon, on maintient que la Sports Act n’est pas en phase avec la Fifa. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles la MFA continue à camper sur sa position et que la Fifa a demandé au gouvernement mauricien d’accorder des dérogations à la MFA, comme l’explique Nazeer Bowud.

«Nous devons nous entendre pour le bien du football»

«Nous sommes à plus de 90% en phase avec la Sports Act de 2016. Mais la MFA ne peut pas mettre en pratique toutes les recommandations car cela irait à l’encontre des lois en vigueur à la Fifa. De plus, certaines clauses de la nouvelle Sports Act sont même en contradiction avec la Charte olympique. Et ça, personne n’en parle», souligne le secrétaire général.

Cependant, ce dernier veut jouer la carte de l’apaisement. «Je suis pour une action commune entre le ministère et la MFA. Nous devons être capables de nous entendre pour le bien du football. Cela passe notamment par une bonne communication», estime-t-il. Des propos qui arrivent peut-être trop tard si l’on tient compte du fait que les prochains jours seront cruciaux avec notamment des actions concrètes du ministère des Sports soutenu par le Registrar of Associations et dans une plus large mesure par le gouvernement.

Une fois que la MFA aura perdu sa reconnaissance auprès du Registrar of Associations, il devient limpide qu’un Caretaker Committee verra ensuite le jour. Cette instance aura pour but de normaliser la situation jusqu’aux prochaines élections qui devront avoir lieu fin mars au plus tard. Pour sa part, Maurice sera suspendue par la Fifa, ce qui, dans un sens, n’est pas plus mal. A la MFA, on explique que même si la MFA est reléguée au rang de simple «Association», les différents championnats se poursuivront. On affirme même que l’organe suprême du football devrait débourser une deuxième tranche pour financier ses associations membres.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x