Ski alpin: Cortina sous pavillon norvégien grâce à Mowinckel

Avec le soutien de

La Norvégienne Ragnhild Mowinckel, double médaillée olympique en 2018, a conquis dimanche lors du super-G de Cortina d'Ampezzo sa troisième victoire en Coupe du monde, devant des tifosi un peu sur leur faim malgré le podium de Marta Bassino.

La star locale Sofia Goggia n'a pas couru, forfait "par précaution" en raison d'une gêne au genou droit après sa chute en descente samedi et sa compatriote Federica Brignone, seulement 11e, a abandonné la tête du classement de la spécialité à la lauréate du jour.

Dans les gradins bien garnis autour de l'aire d'arrivée, ce sont les quelques supporters norvégiens qu'on a le plus entendus, encore à la fête avec la victoire de Mowinckel au lendemain de la belle deuxième place de Kajsa Vickhoff Lie en descente.

«C'est cool pour la Norvège», a lancé la vice-championne olympique de géant et de descente en 2018, rayonnante sous son bonnet, en pensant aussi à la victoire de la star nationale, Aleksander Aamodt Kilde, samedi lors de la descente de Kitzbühel (Autriche).

«Mais pour moi, le temps fort ça a été aussi le podium de Kajsa, c'est comme si son podium avait été mon podium, au vu de tout le travail qu'elle a dû faire et des blessures qu'elle a dû surmonter», a ajouté la gagnante, âgée de 30 ans.

«Gagner ici, je ne peux évidemment qu'être contente, mais cela a été aussi une surprise pour moi. Habituellement je suis davantage en contrôle, mais là j'ai réussi à laisser aller et à prendre ce qu'il y avait à prendre», s'est-elle félicitée, y voyant une bonne façon de "renforcer la confiance" à deux semaines des Mondiaux de Courchevel/Meribel (6-19 février).

Shiffrin rate le dernier virage 

Mowinckel a devancé l'Autrichienne Cornelia Hütter de 30/100 et l'Italienne Marta Bassino de 47/100, qui a précédé d'un souffle la championne olympique suisse Lara Gut-Behrami (4e 50/100). Cette dernière a fini au pas de charge une course moyenne dans sa première partie.

La N.1 mondiale Mikaela Shiffrin termine elle septième. Elle était en tête aux premiers temps intermédiaires, mais a laissé filer sa chance de podium dans un dernier virage pris trop large.

«J'ai fait une petite erreur de timing dans le dernier virage et évidemment c'est assez plat à cet endroit, donc vous perdez alors pas mal de vitesse, mais c'était je pense une course solide», a commenté l'Américaine, qui devra patienter encore un peu avant de rafler sa 83e victoire en Coupe du monde et dépasser sa compatriote Lindsey Vonn.

Cela pourrait être dès mardi ou mercredi lors des deux géants programmés toujours dans les Dolomites, à Kronplatz.

Goggia, elle, n'y sera pas, déjà tournée vers les Mondiaux en France.

«Nous devons garder à l'esprit que l'objectif de la saison est à Méribel et on doit s'y présenter dans les meilleures conditions», a-t-elle souligné dimanche dans un communiqué en annonçant son forfait pour l'ultime course de Cortina. Quelques jours de repos puis un peu d'entraînement sont au programme pour la Bergamasque avant de mettre le cap sur les Alpes françaises.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x