Cheneso à Madagascar: Une tempête, des milliers de sinistrés

Avec le soutien de

«L’eau a envahi notre maison…» Après le passage de la tempête tropicale Cheneso, la ville malgache de Sambava (nord-est) se retrouve sous les eaux. «Toutes nos affaires ont été inondées», explique une commerçante de la ville côtière. Plusieurs régions de la Grande île n’ont pas été épargnées, notamment les districts de Maroantsetra et d’Antsiranana II, dans la région d’Analanjiro et de La Sava, selon la presse locale.

Après avoir touché terre, la tempête s’est dirigée vers le sud-ouest du pays, avec des vents de 90 km/h et des rafales pouvant atteindre jusqu’à 120 km/h. Selon le bureau national de gestion des risques et catastrophes, Cheneso avait fait plus de 2 000 sinistrés et 214 personnes déplacées à hier. Des chiffres qui pourraient évoluer durant les prochains jours.

SOURCES PHOTOS : CLICANOO, FRANCEINFO, IMAZ PRESS RÉUNION, FLOODLIST

Les dernières prévisions de Météo Madagascar annoncent que Cheneso devrait rejoindre la mer très affaibli en début de semaine. Néanmoins, les régions de Diana, de La Sava et d’Analanjiro, le long de la côte Nord-Est, sont toujours placées en alerte rouge tandis que celles d’Alaotra-Mangoro, d’Atsinana et de Sofia, situées dans l’est de Madagascar sont en alerte jaune. La compagnie aérienne nationale Madagascar Airlines a décidé d’annuler ses vols desservant Antananarivo et Maroantsetra.

SOURCES PHOTOS : CLICANOO, FRANCEINFO, IMAZ PRESS RÉUNION, FLOODLIST

Près de 540 000 personnes vivent dans des zones exposées à des vents de 90 km/h, tandis que près de 3 millions de personnes résident dans des zones susceptibles d’être affectées par des vents allant jusqu’à 60 km/h, selon l’analyse et la cartographie automatisées des catastrophes du Programme alimentaire mondial.

Doorgesh Mungur, un Mauricien qui est sur place avec son épouse, a confié hier qu’il est dans la capitale qui n’a pas été impactée par Cheneso. «Nous avons du mauvais temps, de la grisaille, de la pluie par moment mais nous ne sommes pas touchés directement par le cyclone.» Depuis deux jours, toutefois dit-il, il est très attentif à l’évolution de Cheneso. «Mais à priori, il ne devrait pas y avoir de problème ici.»

SOURCES PHOTOS : CLICANOO, FRANCEINFO, IMAZ PRESS RÉUNION, FLOODLIST

À savoir qu’à hier, Cheneso ne représentait pas de menace pour Maurice mais influence grandement le temps, depuis mercredi soir, chez nous mais aussi à La Réunion. La station météo de Vacoas a émis hier une vigilance de fortes pluies en raison des risques d’averses.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x