Coupe de France: Lyon, Reims et Toulouse tranquilles, Lorient et Angers souffrent mais passent

Avec le soutien de
L'attaquant lyonnais Alexandre Lacazette (g) devant le milieu de Chambéry Thibaud Martineau, le 21 janvier 2023 à Décines-Charpieu.

L'attaquant lyonnais Alexandre Lacazette (g) devant le milieu de Chambéry Thibaud Martineau, le 21 janvier 2023 à Décines-Charpieu.

Lyon et Reims se sont qualifiés aisément pour les huitièmes de finale de la Coupe de France samedi le 21 janvier, en battant respectivement Chambéry et Les Herbiers 3 à 0, tandis que Lorient et Angers ont tremblé mais sont passés, lors d'une journée sans surprise.

L'Olympique lyonnais a lancé cet après-midi de Coupe par une promenade à domicile contre Chambéry, club de National 3 (cinquième division), grâce à un triplé de son capitaine Alexandre Lacazette.

Le buteur a inscrit trois buts presque identiques, en reprenant à bout portant des bons centres de ses coéquipiers (11ᵉ, 33ᵉ puis 67ᵉ).

Retrouver l'anonymat

Toulouse a également passé le tour des seizièmes en battant Ajaccio (2-0) dans le seul duel entre clubs de Ligue 1 de la journée.

En revanche, Angers s'est fait peur contre l'Olympique Strasbourg (Régional 1, sixième division) en soirée, en l'emportant 1 à 0 dans la douleur, après avoir déjà éliminé le club strasbourgeois le plus connu, le Racing (L1), en 32ᵉ. Le défenseur angevin Miha Blazic a inscrit le seul but du match après un corner (16ᵉ).

Mais malgré cet avantage et les cinq divisions d'écart, le FCOSK 06 a malmené la lanterne rouge de la Ligue 1 au Stade de La Meinau en se procurant plusieurs occasions franches, en vain. L'Olympique Strasbourg avait éliminé Clermont (0-0, 4-3 aux t.a.b.) au tour précédent, mais l'aventure s'arrête là pour le Petit Poucet de la compétition.

«On savait que notre vie, ce n'était pas ça. Un jour où l'autre, on allait retrouver l'anonymat. On a croqué dans cette aventure à pleines dents (...) et la vie continue», s'est ému Mohamed Cherief, capitaine du FCOSK 06 au micro de beIN Sports après la rencontre.

Un peu plus tôt, Lorient avait peiné pour battre Bastia (1-1, 4 t.a.b. à 1), sans Dango Ouattara, parti à Bournemouth, ni Terem Moffi, en instance de départ. Même Enzo Le Fée, l'un des meilleurs Merlus cette saison, avait été laissé au repos.

Dans les autres rencontres de 18h00, le Paris FC (Ligue 2) a écrasé Chamalières (N2) 4 à 0, Grenoble (L2) s'est imposé contre les Finistériens de Plabennec (N3) 1 à 0 et Rodez (L2) s'est qualifié en battant Grasse (N2) au bout du suspense (0-0, 5 t.a.b. à 4).

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x