Steven Obeegadoo: «Le million de touristes était un ideal énoncé»

Avec le soutien de
Brin de causette entre le ministre Steven Obeegadoo et la Dr Catherine Gaud sous le regard de la Dr Kursheed Meethoo-Badullah.

Brin de causette entre le ministre Steven Obeegadoo et la Dr Catherine Gaud sous le regard de la Dr Kursheed Meethoo-Badullah.

Lors d’une réception, mercredi, pour remercier les acteurs du tourisme et du voyage, le ministre du Tourisme est revenu sur la performance du secteur en 2022.

Le chiffre du million de touristes à décembre 2022, que s’était fixé le ministère du Tourisme depuis la relance post-Covid-19, n’était finalement qu’un objectif pour mobiliser toutes les parties prenantes, a déclaré le vice-Premier ministre et ministre du Tourisme, Steven Obeegadoo, lors d’un cocktail au Rooftop à Ébène, où il accueillait les opérateurs touristiques. «Nous avons énoncé un objectif d’un million de touristes. Moi, je n’ai jamais cru que nous atteindrions ce million. Ce chiffre était surtout un objectif qui visait à rallier tous les partenaires, à inciter à un effort collectif et à mobiliser toutes nos énergies pour avancer dans la même direction. Voilà le sens que nous avons voulu donner à cet objectif. C’était un idéal énoncé.» 

2022 aura, dit-il, été une année charnière. L’année de tous les défis. Une année de relance, de dur labeur. Steven Obeegadoo a fait ressortir que les chiffres du Passport and Immigration Office (PIO) au 31 décembre démontrent que le pays a accueilli 997 290 touristes, donc 99,7 % de l’objectif du million. Parlant du taux de récupération pour chaque marché, il a souligné que Maurice s’en sort très bien sur le marché européen avec trois pays qui en représentent 40 %. Le taux pour l’Allemagne est de 89 % ; la France 97 %,et la Grande-Bretagne 109 %. «Une excellente performance sur les principaux marchés européens.» 

Sur le tourisme régional, le ministre a affirmé que La Réunion a atteint les 95 %, presque le même niveau pré-Covid. «L’aérien a consenti à un énorme effort. Les sièges d’avion représentent 90 % au dernier trimestre 2019. Au-delà de 997 000, cela signifie que nous avons rempli notre contrat avec brio, au grand dam de nos détracteurs.» Le ministre a salué le partenariat public-privé dans cette relance qui a vu la participation de tous. Si 2022 a été l’année de la relance, Steven Obeegadoo estime que 2023 doit être celle de la récupération. «1,4 million de touristes n’est pas une chose simple. Nous fixons cet objectif. Maintenant il faut mobiliser toutes nos énergies et avancer ensemble pour atteindre l’objectif de 1,4 million de touristes cette année.» 

Selon les chiffres communiqués mercredi, le taux de réservations dans les principaux hôtels était bien supérieur au 1er janvier 2023, comparé à la même période en 2019. «C’est un message d’espoir, d’optimisme de l’AHRIM. Si nous arrivons à créer cette même synergie, tout devient dès lors possible. (…) Nous allons reprendre notre bâton de pèlerin pour que Maurice soit visible et audible sur le plan international.» Steven Obeegadoo a aussi salué les représentants du ministère de la Santé présents, qui ont travaillé pour sécuriser nos frontières afin d’accueillir les touristes.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x