Terre-Rouge: il vole et met en pièces détachées une moto

Avec le soutien de

Deux hommes, dont un Bangladais, ont été interpellés par les hommes du sergent Arnasala du Field Intelligence Office (FIO) du Nord, dimanche. Ils étaient dans le viseur des limiers depuis quelque temps. Et après avoir surveillé le Bangladais de 20 ans pendant une bonne demi-heure, la police a procédé à son arrestation. Interrogé, il a donné le nom de son ami. Ce dernier a cependant nié son implication dans le vol. 

Le 12 janvier, une moto de la marque Pulsar, appartenant à un habitant de Terre-Rouge, disparaît subitement devant sa maison. Ce dernier porte plainte au poste de police et les hommes du FIO sont appelés à enquêter. Ils recueillent plusieurs informations et se rendent à Morcellement Green Park, Terre-Rouge, où se déroule un trafic de motos volées. Sur place, ils observent le Bangladais en train de démonter pièce par pièce la moto de la marque Pulsar. Les policiers l’interpellent et vérifient le numéro de la plaque d’immatriculation et celui du châssis. Interrogé, le jeune homme devait expliquer que la motocyclette lui a été remise par son ami, un dénommé Matis, pour être démontée afin d’en vendre les pièces. 

La police devait aussitôt se rendre au domicile du dénommé Matis pour procéder à son arrestation. Cependant, ce dernier nie les allégations portées contre lui. Les deux hommes ont été conduits au bureau de la Criminal Investigation Division de Terre-Rouge pour leur interrogatoire. Le Bangladais a été placé en détention tandis que son ami a été relâché.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x