Rencontre PM-Glover: MTC-MTCSL, l'espoir d'un meilleur galop

Avec le soutien de
La MTCSL espère se remettre rapidement en selle à la suite des récents développements.

La MTCSL espère se remettre rapidement en selle à la suite des récents développements.

Koz-koze ou vraie embellie ? Le mercredi 11 janvier, Gavin Glover, président du Mauritius Turf Club a rencontré le Premier ministre. Des développements sont attendus dans les dossiers en suspens : renouvellement du bail de la piste du Champ de Mars, importation des chevaux, régularisation des cavaliers.

Le ciel s’est quelque peu éclairci pour le Mauritius Turf Club (MTC) et sa filiale la MTC Sports & Leisure Ltd (MTCSL). Et ce après la rencontre du président du MTC, Gavin Glover, et le Premier ministre, Pravind Jugnauth, mercredi.

L’humeur au sein du MTC se veut plus rassurante après cette rencontre, qui a duré près d’une demi-heure selon nos recoupements. Car il faut dire que l’inquiétude commençait à gagner le club de la rue Eugène Laurent, qui n’a toujours pas repris l’entraînement à Port-Louis, contrairement à son rival, la People’s Turf PLC (PTP), qui a, elle, rouvert le trotting track mardi, tout en s’occupant, seule, de l’entretien de la piste, le temps que la MTCSL obtienne le feu vert des autorités pour redémarrer ses activités.

Premier refus

Le principal obstacle pour le premier horse racing organiser du pays demeure le renouvellement de son bail pour l’utilisation de la piste du Champ-de-Mars auprès de la Côte-d’Or International Racecourse & Entertainement Complex (COIREC), une condition incontournable pour que la MTCSL obtienne sa licence d’opération pour la saison 2023 auprès de la Gambling Regulatory Authority (GRA).

«La MTCSL affirme avoir bien notifié son intention de renouveler son bail pour 2023 avant la fin de la saison dernière»

A ce titre, il serait bon de rappeler que la demande de la MTCSL avait essuyé un premier refus de la COIREC, celle-ci ayant été faite en dehors du délai prescrit en septembre dernier selon cette instance, mais la MTCSL affirme avoir bien notifié son intention de renouveler son bail pour 2023 avant la fin de la saison dernière. Si aucune réponse, positive ou pas, n’a été reçue de la COIREC jusqu’ici par rapport à la dernière correspondance de la MTCSL, on estime dans les coulisses que la rencontre entre Glover et le chef du gouvernement permettra de faire bouger les choses. Même si aucune garantie ni engagement formel n’auraient été donnés au président du MTC, d’aucuns estiment que le PM n’aurait pas sur son agenda la disparition du MTC - MTSCL d e l’échiquier hippique.

Assouplissement de la HRD

Toujours est-il que l’on respire mieux du côté du club bicentenaire. Encore plus avec la probable décision de la Horse Racing Division (HRD) de revoir sa copie quant à l’interdiction qui pèse sur la MTCSL pour l’importation des chevaux, dont une trentaine se trouve actuellement en quarantaine à Cape Town. A la suite de la rencontre que le président Glover a eue avec les entraîneurs hier, un des professionnels sondés estime qu’ils sont un peu plus rassurés et qu’une évolution positive de la situation est attendue, surtout après que la HRD a requis des informations additionnelles sur ces deux contingents bloqués en Afrique du Sud. Attendons voir.

La situation des cavaliers devrait aussi être bientôt régularisée en ce qui concerne leur couverture d’assurance, élément indispensable pour qu’ils se remettent en selle pour le compte de la MTCSL. Si la piste du Champ-de-Mars est toujours off limits en attendant l’émission de la licence d’opération de la MTCSL, le training devrait toutefois reprendre ses droits au centre Guy-Desmarais à Floréal la semaine prochaine, fort probablement mardi matin selon une source autorisée.

Saison 2023 : coup d’envoi le 8 avril ?

Même si l’incertitude plane encore pour la MTCSL par rapport à la prochaine saison, celle-ci commence à prendre forme. Ainsi, il nous revient que la majorité des entraîneurs auraient donné leur accord pour que la campagne 2023 débute le 8 avril prochain. Un nouvel exercice qui devrait comprendre 40 journées, réparties équitablement entre la MTCSL et la PTP au Champ-de-Mars. Le Maiden, point d’orgue de la saison, devrait se disputer de nouveau lors du premier dimanche de septembre. Deux voire trois trêves sont à prévoir durant la saison 2023.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x