«Shelter» de L’Oiseau du Paradis: le rapport du «FFC» sera-t-il rendu public ?

Avec le soutien de
Le «shelter» L’Oiseau du Paradis avait été inauguré l’année dernière en présence de Kalpana Koonjoo-Shah et Avinash Teeluck.

Le «shelter» L’Oiseau du Paradis avait été inauguré l’année dernière en présence de Kalpana Koonjoo-Shah et Avinash Teeluck.

Lors de la séance parlementaire du 29 novembre, la députée Arianne Navarre-Marie avait questionné la ministre de l’Egalité des genres, du développement de l’enfant et du bien-être de la famille, Kalpana Koonjoo-Shah, sur le Fact Finding Committee (FFC) mis en place après l’hospitalisation en soins intensifs néonataux du bébé Sisi en octobre dernier. 

Suite à cette question, Kalpana Koonjoo-Shah avait indiqué que le rapport du FFC avait déjà été déposé à son bureau depuis le 22 novembre et qu’elle l’étudiait toujours. Arianne Navarre-Marie lui avait donc demandé si ce document serait rendu public et la ministre avait precisé qu’il faudrait qu’elle en discute d’abord au Conseil des ministres pour prendre une décision après qu’elle l’a étudié. 

Compte-t-elle vraiment rendre ce rapport public ? Selon nos sources au sein du ministère, Kalpana Koonjoo-Shah serait un peu gênée par toute cette affaire car les care-givers impliquées dans ce scandale de négligence envers le bébé Sisi seraient des proches de politiciens. 

Ces mêmes sources ajoutent que le rapport du FFC ne dévoilera pas uniquement les problèmes liés à l’affaire du bébé Sisi, mais mettrait au jour aussi plusieurs autres manquements et négligences au shelter L’Oiseau du Paradis et dans le mode de recrutement du personnel. «Le rapport du FFC pourrait mettre en lumière de nombreuses autres lacunes», indique -t-on. 

D’un autre côté, la qualité du rapport lui-même est remise en question. Et pour plusieurs de nos sources, cela pourrait être une des raisons pour laquelle il ne sera pas rendu public. «Fode pa bliye kisanla kinn prezid sa FFC la.» 

D’ailleurs, le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, qui avait interpellé Kalpana Koonjoo-Shah sur le bébé Sisi et des manquements de son ministère dans une PNQ en octobre, se demande si le rapport n’a pas été bâclé ? «Un rapport qui supposément couvre plusieurs termes de références délivré aussi vite? Je trouve cela inconcevable», a-t-il déclaré. Toutefois, Xavier Duval estime que c’est important que ce rapport soit rendu public. «Le FFC a été payé par l’argent du contribuable, donc le contribuable a le droit de savoir et de juger.» Il ajoute que ce rapport concerne la sécurité et le bienêtre de plusieurs enfants mauriciens qui ont été et sont encore placés dans des shelters du ministère avec des lacunes comme celles de L’Oiseau du Paradis. 

C’est d’ailleurs pour le bienêtre des enfants, que la députée rouge Stéphanie Anquetil affirme qu’elle ne lâchera pas l’affaire. «Tout le monde s’attend à ce que cela soit rendu public. Pour ma part, je trouve cela irresponsable que depuis le 22 novembre, la ministre n’a pas fini d’étudier ce rapport. Si c’était une priorité pour elle, depuis le 25 novembre, elle l’aurait présenté au Conseil des ministres.» Stéphanie Anquetil indique qu’elle attend avec impatience de consulter ce document supposé faire la lumière sur l’affaire du bébé Sisi, entre autres...

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x