Énième lettre de Rama Valayden - Affaire Attock: le commissaire de police fait-il la sourde oreille ?

Avec le soutien de

Le patron des Casernes centrales est-il embarrassé par l’affaire Attock ? A-t-il enfilé des œillères ? Ou alors fait-il tout simplement la sourde oreille ? C’est en tout cas ce que se demandent de nombreuses personnes, dont l’avocat Rama Valayden. Qui a envoyé une énième correspondance à Anil Kumar Dip, hier, après d’autres missives expédiées les 21, 23 et 25 novembre s’agissant de ce dossier. Sur lequel le commissaire n’a pipé mot. Dans cette nouvelle lettre, l’avocat réitère sa demande pour que l’ADN ainsi que les empreintes digitales de son client soient prélevés et analysés. Mais il n’y a «pas de réaction de la part du commissaire de police… Qu’est-ce que cela signifie ? Je ne veux pas être blâmé si quelque chose nous arrive à mon client ou à moi», affirme Rama Valayden. Il estime, par ailleurs, que Wayne Attock subit une injustice. Il demande ainsi à Anil Kumar Dip d’avoir «l’obligeance de faire le nécessaire dans cette affaire car sa famille souffre de son absence et ses enfants cherchent leur père. Nous devons préserver l’image du pays et il y aura des répercussions si cette affaire n’est pas traitée avec tout le sérieux voulu». Wayne Attock comparaîtra en cour, aujourd’hui. La motion pour sa remise en liberté sous caution sera débattue le mardi 6 décembre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x