Parlement: les contradictions de Sudheer Maudhoo

Avec le soutien de
Xavier Duval (à g.) a fait ressortir plusieurs incohérences dans les réponses de Sudheer Maudhoo.

Xavier Duval (à g.) a fait ressortir plusieurs incohérences dans les réponses de Sudheer Maudhoo.

C’était lors de la réponse à la Private Notice Question (PNQ), hier. Sudheer Maudhoo, ministre de ministre de la Pêche, de l’économie bleue, des ressources marines et du transport maritime, a avancé que suite aux différents appels d’offres pour remplacer le MV Black Rhino, qui assure l’approvisionnement à Rodrigues, il y a eu un seul soumissionnaire qui était «technically responsive». Mais la semaine dernière, dans une réponse à Patrice Armance, il avait affirmé le contraire, disant que toutes les soumissions ne répondaient pas aux exigences. Pendant ce temps, malgré les assurances du ministre, la situation à Rodrigues semble être critique.

Le contrat pour le MV Black Rhino est arrivé à expiration fin septembre. La Mauritius Shipping Corporation Ltd (MSCL), qui opère sous la tutelle du ministère du Transport maritime, avait déjà lancé un appel d’offres le 1er juillet pour un remplacement. Le navire recherché devait pouvoir accoster à Port-Mathurin en tenant en compte les spécificités du port et avoir la possibilité de transporter de l’huile lourde pour le Central Electricity Board.

Parmi les huit soumissionnaires, le comité mis sur pied par la MSCL pour examiner les offres a recommandé que l’offre de Shiny Shipping soit considérée car la compagnie était non seulement le lowest bidder, mais aussi parce que les «proposed vessels met the key requirements that are essential to allow entry in the harbour of Rodrigues». Les navires proposés étaient le MV Black Rhino et le MV MSM Douro. Mais à une question la semaine dernière, la réponse était différente. Sudheer Maudhoo avait affirmé que toutes les soumissions reçues «have been unsuccessful as none were found to be technically responsive».

La réponse a fait réagir le leader de l’opposition. Il a voulu savoir comment celle donnée la semaine dernière à l’Assemblée était différente de celle d’hier. Le ministre a tenté de se défendre en disant que le MV Black Rhino a desservi Rodrigues pendant les deux dernières années. «Le prix était de $ 15 500. C’était ça le problème», a-t-il répondu, précisant dans la foulée que les appels d’offres ont été lancés à plusieurs reprises et que le prix proposé par Shiny Shipping était trop élevé. D’ailleurs, lors de sa réponse, il avait fait ressortir que le prix était passé de $ 8 200 par jour à $ 15 500, qui par la suite a été ramené à $ 15 000.

Mais Xavier Duval n’a pas lâché prise. Se référant au Hansard, il a rappelé au ministre qu’à aucun moment, il n’a parlé de prix la semaine dernière, mais que cette semaine, la version avait changé. «It was not the truth you were telling us last week? You are changing the truth now!» a lancé Xavier Duval.

Pénurie à Rodrigues

L’autre point de la PNQ concernait la situation à Rodrigues. Selon une lettre du chef commissaire adressée au Premier ministre, le 22 novembre dernier, il a parlé les «problems related to the shipment of goods to Rodrigues as operated by the Mauritius Shipping Corporation Ltd», qui étaient devenus critiques. La pénurie de ciment, d’eau embouteillée et d’autres produits avait été évoquée. D’ailleurs, des Rodriguais avaient manifesté, lundi dernier, devant les locaux de la MCSL pour dénoncer la situation.

Une manifestation a eu lieu pour dénoncer la pénurie de ciment à Rodrigues lundi.

Mais, au début de sa réponse, Sudheer Maudhoo a affirmé que tout est sous contrôle. «Cette manifestation était planifiée depuis le 17 novembre», a-t-il dit. Mais, à cette date, le Mauritius Trochetia a livré 60 conteneurs de ciment, soit 48 000 pochettes. À samedi dernier, il y avait toujours deux conteneurs au port de Rodrigues. La manifestation «amazingly» a eu lieu lundi quand même, a poursuivi Sudheer Maudhoo. Encore une fois, les contradictions ont fait surface et Xavier Duval a rappelé au ministre que la lettre de Johnson Roussety est datée du 22 novembre et fait explicitement mention de ciment.

Puis est survenue la question du prix. Le MV MSM Douro assurera le voyage jusqu’à fin décembre et le prix obtenu finalement est de $ 12 500 par jour. Pendant ce temps, les négociations sont toujours en cours avec d’autres compagnies pour avoir un prix convenable. Le ministre a rappelé que le MV Black Rhino, qui sera de nouveau opérationnel, figure parmi les options.

«Comment les négociations se passent-elles ? Avec chaque compagnie, ou est-ce qu’il y aura un autre appel ?» Sudheer Maudhoo est alors revenu sur le protocole en place pour le choix et mis l’accent sur la baisse des prix sur le fret à l’international. «Mon point concerne le déroulement des négociations. Est-ce que ce sera comme négocier le prix de la pomme de terre, ou est-ce qu’il y aura une procédure transparente ?» a ironisé Xavier Duval. Ce à quoi le ministre a répondu que tout se fera sur l’avis de l’Attorney General. La question, a alors relancé le leader de l’opposition, n’est pas sur la légalité car la MSCL est exemptée de la Public Procurement Act. «C’est une question de bonne gouvernance.»

MV Trochetia, d’Agalega à Rodrigues

Maurice possédait deux navires pour la desserte des îles éparses. Le «MV Black Rhino» desservait Rodrigues et le «MV Trochetia» faisait le voyage vers Agalega. Depuis que le «MV Black Rhino» n’est plus en opération, le «MV Trochetia» a été sollicité pour Rodrigues. Selon Sudheer Maudhoo, d’octobre à hier, le navire a effectué six voyages consécutifs, transportant plus de 900 conteneurs. Un autre voyage est prévu pour aujourd’hui. Quant au «MV Douro», il était affrété par AFCONS. Après des négociations, AFCONS a accepté de repousser la nouvelle signature de son contrat avec le propriétaire du «MV Douro» afin que le navire puisse assurer la liaison entre Maurice et Rodrigues en décembre. En retour, MSCL a accepté de mettre le «MV Trochetia» à la disposition d’AFCONS pour le rapatriement des travailleurs à Agalega.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x