PNQ l Pension d’invalidité: 121 cas de fraude, cinq arrestations

Avec le soutien de
Fazila Jeewa-Daureeawoo et Xavier-Luc Duval ont croisé le fer.

Fazila Jeewa-Daureeawoo et Xavier-Luc Duval ont croisé le fer.

De graves allégations ont été faites par le leader de l’opposition concernant des irrégularités dans le paiement de la pension d’invalidité, hier vendredi 25 novembre, lors de la PNQ. Xavier-Luc Duval est d’avis que cette affaire toucherait des milliers de bénéficiaires. Et il soupçonne même une connivence des bénéficiaires avec le ministère de la Sécurité sociale.

Le leader de l’opposition voulait savoir hier, lors de sa Private Notice Question (PNQ) axée sur une affaire de fraude alléguée sur le paiement de la pension d’invalidité impliquant un certain Kasory et Jeetoo, quand l’affaire a été signalée pour la première fois ; les mesures que la ministre a prises à cet égard, et le nombre de personnes arrêtées à ce jour. 

La ministre Jeewa Daureeawoo, dans sa réponse formulée à une cadence très rapide, a expliqué que l’affaire a commencé quand le Medical Tribunal a convoqué un certain A.J mais celui-ci ne s’est pas présenté au tribunal malgré quatre convocations et lorsque son dossier a été réclamé du Moka Eye Hospital, le ministère a été informé que cette personne ne pouvait être retracée sur le registre. Après une cinquième convocation à laquelle A.J n’est pas venu, sa pension a été annulée. Le 8 octobre 2021, l’affaire a été référée à la police et à la suite d’une enquête interne, 13 certificats médicaux non authentiques ont été découverts. Fazila Jeewa Daureeawoo a affirmé que 121 cas ont été réétudiées, dont 82 ont été annulés. La ministre a aussi fait état d’uniquement 5 arrestations sur les 121 cas mentionnés. 

Pour sa question supplémentaire, Xavier Duval a voulu savoir si en fait, ces fraudes ne se comptaient pas en milliers de cas et de citer deux cas où les certificats n’avaient pas de tampons officiels. «C’est du laxisme ou même de la connivence de quelques Medical Boards.» La ministre insiste alors pour que Xavier Duval dépose les documents et le leader de l’opposition de répondre finalement qu’il y a des noms des personnes citées dans le document. «Mais si vous insistez, je les déposerai.» Tout en précisant : «It is not my job to do your job.» Et de demander à la ministre si à la suite de cette découverte, elle va revoir tout le système de paiement d’allocations d’invalidité. Réponse de la ministre : «Attendons l’enquête de l’ICAC et de la police.» De renchérir : «Let’s wait for the report and if need be, we will bring additional measures.» 

Xavier Duval a voulu savoir combien de cas de fraude en tout ont été découverts et quelles actions ont été prises par la ministre. Fazila Jeewa Daureeawoo maintient les 121 cas et d’ajouter comme un leitmotiv : «Attendons l’enquête de l’ICAC et de la police.» Xavier Duval s’impatiente. «Vous avez découvert 121 fraudes sur combien de dossiers vérifiés ? 121 ? 1000 ? 2000 ?» La ministre a alors soutenu qu’elle devait vérifier avec les officiers. Xavier Duval ne peut s’empêcher alors de remarquer : «C’est du high level of incompetence.» Sooroojdev Phokeer veut alors qu’il retire cette phrase. Xavier Duval dit alors : «C’est du high level of incompetence du speaker aussi et je m’excuse pour les deux.» 

Le speaker n’est pas content mais Xavier Duval continue : «Donc la ministre est incapable de dire sur combien de dossiers, 121 cas de fraudes ont été découverts ?» Et d’enclencher rapidement : «Savez-vous que le Medical Board siège dans le parking souterrain d’Astor Court et qu’il manque d’équipement et d’autres facilités ? Et allez-vous résoudre ce problème ?» Et la ministre de reconnaître : «Oui, il n’y a pas assez d’équipement.» Xavier Duval a aussi fait ressortir qu’il n’y a pas de chaise pour le public. 

Le leader de l’opposition veut également savoir s’il n’y a pas eu de complot entre les fonctionnaires Kasory et Jeetoo tout en s’excusant d’avoir prononcé leurs noms. Le speaker intervient quand même qu’il utilise souvent ce stratagème pour balancer le nom des tierces personnes et que lui, Phokeer sera très strict à ce sujet. «Oui, vous êtes strict avec l’opposition», rétorque alors le chef de file de l’opposition. 

Fazila Jeewa Daureeawoo commettra une autre erreur en parlant du seul hôpital de Moka, Xavier Duval lui rappelle alors que ces fraudes concernent aussi au moins un autre hôpital. La ministre de concéder que oui. Et Xavier Duval de dire alors pourquoi juste Moka. «Si ou peut imiter la signature de médecins, on peut le faire avec deux médecins. Qu’avez-vous décidé de faire pour revoir le système ?» Et Fazila Jeewa Daureeawoo de s’étaler sur l’e-Social Security System. 

Et à l’ultime question de Xavier Duval pour savoir si les membres du Medical Board seront limogés, la ministre de répondre : «Laissez-moi vérifier les documents que vous avez soumis.» 

A savoir que Xavier Duval n’a pas épargné Pravind Jugnauth lors de la PNQ. Après que le leader de l’opposition a lancé un «shut up, let me finish». Il a donné la réplique au Premier ministre en lui disant : «Ki to problem toi, calmé do...to tour pou vini.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x