Service civil: pas de budget pour les fêtes de fin d’année

Avec le soutien de

Dans une circulaire provenant du secretary to cabinet, des instructions fermes ont été données aux Secrétaires permanents ou aux Senior Chief Executives des différents ministères pour veiller à ce que pas le moindre sou ne soit puisé des fonds publics pour les fêtes de fin d’année. Il a aussi été rappelé que tout get-together devra se faire après les heures de bureau. Les raisons avancées sont d’ordre économique. 

Généralement, chaque année, dépendant des ministères, des fêtes de fin d’année sont organisées dans des hôtels ou dans les locaux même des ministères. Une partie du budget pour l’organisation de ces fêtes provient d’un fonds auquel contribuent les fonctionnaires, le complément étant à la charge de chaque ministère. Il est vrai que pour les deux dernières années, il n’y a pas eu de fête hors des bureaux en raison des restrictions sanitaires. 

Narendranath Gopee, président de la Fédération des syndicats du service civil (FSSC), dit avoir eu vent de ces instructions. «Je cherche s’il y a une circulaire qui a été émise mais sur le site du ministère de la Fonction publique, il n’y en avait aucune à hier. Peutêtre que ce sont seulement ceux qui sont responsables des ministères qui ont reçu ces instructions par écrit ou verbalement.» Toutefois, le syndicaliste déplore cette attitude du gouvernement. Il souligne que chaque année, il y a cette coutume d’organiser une fête entre collègues et souvent elle a lieu le 24 ou le 31, quand les bureaux ferment à midi. «C’est banal qu’on cherche des prétextes économiques, alors qu’on sait bien le gaspillage il y a eu dans le pays. On a dépensé Rs 70 millions pour le Dubaï Expo sans que le pays n’ait pu obtenir un sou d’investissement, et maintenant on empêche des fonctionnaires d’organiser une fête sociale entre collègues. N’oublions pas non plus les gaspillages sur l’achat des équipements de la Santé pour le Covid. Et si on parle des difficultés économiques, n’estce pas ce gouvernement qui en est le responsable?» 

Ces instructions déplaisent et certains fonctionnaires dénoncent cette attitude du gouvernement.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x