Compensation salariale: des syndicats réclament Rs 3 000

Avec le soutien de

La réunion tripartite autour de la compensation salariale de 2022 a eu lieu hier. Le gouvernement, le patronat et les syndicats se sont retrouvés lors du premier comité technique. Bien qu’aucun chiffre n’ait été avancé officiellement, le Bureau des statistiques de son côté a révélé qu’il table sur un taux d’inflation de 10,7 % d’ici la fin de l’année. Le montant de ladite compensation sera ainsi déterminé en fonction de ce pourcentage.

Les syndicats, eux, font valoir que Statistics Mauritius démontre que les foyers mauriciens ont dépensé Rs 3 400 de plus comparé à 2021 pour le panier de la ménagère. Ashok Subron, négociateur de l’All Employees Federation, souligne dès lors qu’il faut soulager les consommateurs. «C’est clair, il faut retourner le pouvoir d’achat aux Mauriciens. Il y a 1,4 personne en emploi dans chaque foyer. Auparavant, le panier de la ménagère coûtait Rs 31 190 contre Rs 35 300 actuellement.»

La National Trade Union Confederation (NTUC), à travers son président Narendranath Gopee, a, de son côté, mis en exergue le fait que, malgré les projections, le taux d’inflation est de 11,9 %. «L’étude sur le panier de la ménagère démontre que les foyers ont dépensé Rs 33 745 en janvier 2022 contre Rs 36 647, ce qui équivaut à une perte du pouvoir d’achat de Rs 2 912. C’est d’ailleurs ce montant que la NTUC réclame. Et c’est non négociable», fait ressortir Narendranath Gopee.

Pradeep Dursun, Chief Operating Officer de Business Mauritius et porte-parole du patronat, parle d’une compensation raisonnable. «En sus des hausses salariales, une révision des remunerations orders, des négociations collectives, il y a eu les vouchers et autres income supports qui ont été offerts. J’espère qu’on aura des mesures pour les secteurs qui ont des difficultés avec leur cashflow», a-t-il fait ressortir. Tout en répétant qu’une réunion sera organisée entre les acteurs concernés pour décider d’un «montant raisonnable».

En attendant, Soodesh Callichurn a confirmé que le taux d’inflation qui sera pris en compte pour déterminer le quantum de la compensation est celui de 10,7 %. «Les syndicats et le patronat doivent soumettre leurs mémoires d’ici lundi prochain, avant une deuxième réunion. Puis, ce sera au ministre des Finances de présider ladite réunion», a souligné le ministre du Travail. Une fois le quantum annoncé, le ministre proclamera par décret le montant de la compensation salariale. Les remunerations orders et les PRB Master Scales seront alors mis à jour. Le paiement, lui, sera effectué sur le salaire de janvier.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x