Incendie à Ste-Croix: quatre familles se retrouvent sans toit

Avec le soutien de
Le lieu du sinistre, qui a ravagé quatre maisons, lundi.

Le lieu du sinistre, qui a ravagé quatre maisons, lundi.

Quatre modestes maisons en tôle ont été la proie des flammes dans l’après-midi de lundi, à Ste-Croix. Le feu s’est déclenché dans l’une des maisons et s’est propagé très rapidement. Fort heureusement, les occupants, dont un bébé d’un an et des enfants âgés entre trois et 15 ans, ont pu s’échapper. Mais ils ont tout perdu. 

Vêtements, denrées alimentaires et meubles sont partis en fumée. «Nous étions tous au travail et les enfants étaient avec leur grand-mère. En sentant une odeur de brûlé et comprenant qu’il y avait un incendie, leur grand-mère a évacué tout le monde mais n’a pu sauver aucun bien ou provision. Nos économies ont aussi brûlé», se désole Rose-Noelle Farla, 34 ans. Des voisins ont entre-temps appelé les pompiers. La police d’Abercrombie a été alertée. 

Les victimes ont pu compter sur l’aide de quelques volontaires et des voisins. Sans leur soutien, elles auraient été obligées de dormir à la belle étoile. C’est sous une tente improvisée que 15 personnes ont dormi. «Nous avons pu avoir une tente et deux matelas. Des voisins ont apporté de la nourriture pour nous dans la soirée et de quoi manger mardi matin. Nous attendons que la police scientifique vienne examiner les lieux avant de tout nettoyer et tenter de reconstruire ce que nous avons perdu», poursuit Rose-Noelle Farla. 

La famille lance un appel à ceux qui souhaitent les aider. «Toute aide est la bienvenue. Vêtements pour enfants, provisions ou meubles», confie Rose-Noelle Farla. 

Sur le terrain, une seule des maisons avait un compteur et fournissait l’électricité aux autres. L’une des maisons était en construction. La police d’Abercrombie a ouvert une enquête pour faire la lumière sur les circonstances de ce sinistre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x