Clé USB des tortures policières: l’ex-ASP Kokil face à trois objections contre sa demande de révision judiciaire

Avec le soutien de

Roshan Kokil doit surmonter trois objections par rapport à sa motion réclamant une révision judiciaire de la décision de le mettre à la retraite anticipée. Les objections viennent de la Disciplined Forces Service Commission, du commissaire de police, Anil Kumar Dip, et de l’ancien commissaire de police, Khemraj Servansing. 

Ces derniers estiment que l’ex-ASP Kokil n’a pas un «arguable case». Il veut contester par voie de Judicial Review sa mise à la retraite anticipée de la force policière. Pour les trois défendeurs, la demande de l’ex-ASP Kokil est mal conçue et mal fondée. Ils réclament donc le rejet de sa demande.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x