St-Julien: Sanjana, tuée et brûlée par son concubin

Avec le soutien de

  •  Le couple a deux enfants âgés de 2 et 6 ans

Sept heures hier. Forte mobilisation de la police et des pompiers à Vrindavan Lane, St-Julien. Que s’est-il passé pour justifier un tel déplacement dans ce chemin à peine habité qui longe un champ de canne et se termine sur une cascade ? Une voiture a pris feu, apprend-on.... Aussitôt l’incendie maîtrisé, le capot est ouvert et rien d’insolite n’est constaté. Sauf qu’en ouvrant la portière avant, côté passager, les officiers sont stupéfaits en y découvrant des ossements humains. La thèse d’un meurtre est évoquée mais il faut attendre le feu vert du département médicolégal. Le Dr Sudesh Kumar Gungadin arrive pour donner des directives et le foul play n’est pas écarté. Les restes sont transportés au Forensic Science Laboratory pour des prélèvements d’ADN.

Entre-temps, la nouvelle a fait le tour du village. Un voisin dit avoir entendu parler d’un incendie dans le champ de canne alors qu’un planteur, qui a vu la voiture en feu, a alerté les autorités. La police explore des pistes et vérifie de son côté s’il y a des images Safe City qui sont disponibles. Et, comme pour donner raison à l’adage qui dit que le suspect revient toujours sur le lieu du crime, les policiers sont surpris de trouver Kishan Buldy, un policier affecté à la SSU et habitant Providence, dans le champ de canne. Il a de graves brûlures aux mains. Il est dans un état second et ne tarde pas à passer aux aveux. Ce qu’il décrit par la suite a de quoi glacer le sang.

Conduit à la CID de Brisée-Verdière, il explique avoir eu une dispute avec son épouse, Sanjana Khoodeeram, âgée de 26 ans. Les choses se sont envenimées et il a décidé de la tuer. Autre fait marquant : juste avant le drame, il avait fait un live Facebook, dans lequel il accusait son épouse d’infidélité… Les mains ensanglantées, il montrait des blessures au niveau de l’abdomen, notamment. D’où viennent ses blessures ? Que s’est-il passé juste avant le moment fatidique ? Les enquêteurs tentent de comprendre les raisons d’un tel acte.

En attendant, hier, la police a retrouvé sur place une bouteille vide qui aurait servi à frapper la victime. Une fois celle-ci inconsciente, il aurait mis le feu dans la voiture – en la laissant brûler à l’intérieur, sans pitié aucune.

Selon des sources concordantes, Sanjana aurait plusieurs fois porté plainte à la police de Bel-Air pour violence domestique. La mère de la victime, ne l’ayant pas vue pendant quelques jours, avait même rapporté sa disparition au même poste de police.

Il semblerait qu’il ne soit pas étranger aux embrouilles. Il avait été tabassé en 2019 après un incident. Il entretenait apparemment des relations extra-conjugales avec une femme mariée dont l’époux lui avait donné rendezvous. Ce dernier aurait foncé sur lui avec sa voiture et le policier, blessé, avait dû être hospitalisé.

Cette fois, il a franchi la ligne de non-retour. La mère de la victime, Nirmala Khoodeeram, rencontrée chez elle, explique que «mo tifi inn al ek mo zann kan linn vinn kit zot zanfan. J’étais là quand il est venu mais il a pris ma fille et s’en allé et je ne l’ai pas revue depuis….»

La maman de la victime ajoute que Kishan Buldy torturait sa fille depuis 2021 et qu’elle avait quitté le toit conjugal pour revenir habiter avec elle. «Mo dir mo tifi si li baté pa rétourn ar li, [to] pa mérité, li bat [twa], bril [twa], koup [twa]. Il martyrisait ma fille et je ne pouvais pas supporter ces abus.» Elle confie que Sanjana ne sortait avec personne, alors que son gendre était malade de jalousie. «Elle craignait pour sa sécurité depuis qu’il la frappe. Je ne sais comment il a fait pour attirer ma fille dans ses filets pour l’emmener dans sa voiture.»

Le couple a, en fait, deux enfants – une fille de 6 ans et un fils de 2 ans. Qui ne verront plus leur maman, après que leur papa l’a sauvagement tuée…

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x