Double noyade: adieux déchirants à deux jeunes de Chamouny

Avec le soutien de
Les deux amis d’enfance étaient très proches. Ravnish Rammah était élève de HSC alors que Leedish Ittoobah était coiffeur. 

Les deux amis d’enfance étaient très proches. Ravnish Rammah était élève de HSC alors que Leedish Ittoobah était coiffeur. 

Ce petit village du Sud est en deuil après le décès tragique de deux de ses adolescents âgés de 19 ans. Ces derniers se sont noyés mardi, lors d’une baignade entre amis à Bassin Ferraille, qui jouxte la cascade de Chamouny.

Une sortie de sept amis aura viré au drame mardi après-midi. Leedish Ittoobah et Ravnish Rammah n’en sont pas revenus vivants. Leur proches et amis étaient venus faire un dernier adieu aux deux amis d’enfance dont les funérailles ont eu lieu hier après-midi. Les circonstances entourant ce drame commencent à se dissiper après le témoignage d’un des rescapés. Ce dernier, un étudiant de 22 ans domicilié à Chemin-Grenier, présent aux funérailles de ses amis et pouvant à peine contenir ses émotions, revient avec difficulté sur ce mardi après-midi tragique.

Ravnish Rammah, élève en Grade 13 à Mahatma Gandhi State Secondary School à Nouvelle-France, a péri alors qu’il tentait de porter secours à Leedish Ittoobah qui, lui, exerçait comme coiffeur. «Leedish inn anvi naz in pe me li pa ti tro sa bon la dan naze li ti pe aprann pou vinn enn bon nazer», confie le jeune homme. Leedish Ittoobah a plongé et nagé un peu. Il revenait vers la berge lorsqu’il s’est retrouvé en difficulté. Ravnish Rammah a alors plongé pour lui porter secours. Ne les voyant pas remonter, l’étudiant s’est aussi jeté à l’eau. «Mo trouve pa pu kapav ale pli pou tir zot. Nou deside pou call lapolis lerla», confie le rescapé, les larmes aux yeux. «Nou bann bon kamarad sa zot kouma dir frer mem pou nou», poursuit-il.

Rajesh, le père de Ravnish, raconte que son fils revenait de son examen d’Economics quand ses amis lui ont demandé de sortir avec eux. «Il a l’habitude de nous dire où il va lorsqu’il sort mais cette fois-ci, il n’a pas dit qu’il se rendait au bassin. Ravnish était obéissant et sortait comme les jeunes de son âge», confie son père. Ravnish devait prendre part à l’examen d’Accounting, hier. Après le Higher School Certificate, il envisageait de suivre des cours d’ACCA. L’autopsie pratiquée par le Dr Maxwell Monvoisin, médecin légiste de la police, a attribué le décès des deux adolescents à une asphyxie due à la noyade.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x