Recyclage: nos déchets sont appelés à avoir une deuxième vie

Avec le soutien de

La manière dont nous jetons nos déchets est appelée à changer prochainement. Chaque foyer recevra bientôt trois poubelles, qui serviront à trier les ordures. Celles-ci seront par la suite acheminées vers des usines régionales de compostage et des unités de tri, qui seront construites à cet effet. Comment ce nouveau système va-t-il changer notre vie ? Qu’en est-il de nos déchets actuellement ? Nous t’expliquons tout cela.

Où iront les déchets triés ? 
Afin de traiter les déchets, qui se retrouveront dans les poubelles vertes et bleues, un appel d’offres pour la construction de deux centres de tri a été lancé mardi. Selon le ministre de l’Environnement, de la gestion des déchets solides et du changement climatique, Kavy Ramano, le contrat devrait être alloué en février. Le gouvernement paiera ainsi une redevance pour chaque tonne de déchets traités par ces centres de tri. «Les opérateurs privés seront libres d’exporter ces déchets recyclés ou de les convertir», a souligné le ministre Ramano. Une initiative qui, si elle est menée à bien, promet de bénéficier à tout le monde, y compris à la planète. Ainsi, les déchets se retrouvant dans la poubelle verte serviront à faire du compost, ceux dans la poubelle bleue seront appelés à avoir une deuxième vie et à être recyclés ; et les déchets qui ne peuvent être recyclés et qui se retrouveront dans la poubelle marron finiront, eux, au centre d’enfouissement de Mare-Chicose. Plusieurs pays ont compris que nous ne pouvons pas continuer à laisser nos déchets s’accumuler sans que rien ne soit fait. Ce système de tri que nous tentons de mettre sur place existe déjà en Europe et dans les pays asiatiques et scandinaves.

Le recyclage est un must 
Quand tu mets quelque chose à la poubelle, cela disparaît de ta vue, mais malheureusement, pas de la planète. Et de plus en plus, notre planète est surchargée de déchets. Eh oui ! C’est le cas même à Maurice. Pour ne pas être envahis par des déchets, il convient de leur donner une seconde vie, donc de pouvoir réutiliser ce que nous avons jeté. C’est dans cette optique que tous les Mauriciens seront bientôt appelés à changer leurs habitudes et à faire le tri de leurs déchets. Pour faciliter leur tâche, trois poubelles leur seront octroyées. Elles seront de couleurs différentes, à savoir verte, bleue et marron. Dans la verte, toi et tes parents devront y mettre tous les déchets alimentaires, ceux du jardin et les déchets verts en général. Dans la poubelle bleue, il faudra mettre tous les déchets recyclables tels que le papier, les plastiques et les métaux. Enfin, dans la poubelle marron, il faudra jeter tous les déchets qui ne peuvent aller dans les poubelles vertes et bleues.

Mare Chicose : une bombe à retardement 
Ce projet de recyclage des déchets est urgent car à l’heure actuelle, nos déchets sont acheminés au centre d’enfouissement de Mare-Chicose. Il s’agit d’un vaste terrain où les déchets de toute l’île sont enfouis. En septembre dernier, Marcos Orellan, un des rapporteurs spéciaux du Human Rights Committee, a fait un état des lieux de Mare-Chicose. Il a fait ressortir que ce centre d’enfouissement est une bombe à retardement par manque de vision. Il explique dans son rapport que le compostage de déchets, qui était fait à hauteur de 190 000 tonnes dans le passé, n’existe plus. Ce qui fait que les déchets continuent à s’accumuler et que Mare-Chicose est saturé. Une situation qui promet de devenir ingérable. Il ajoute aussi que 50 % des déchets sont verts et organiques, c’està- dire qu’ils sont appelés à pourrir et à revenir à la nature. Et 45 % des déchets restants sont recyclables mais ils sont enfouis par manque d’initiative et de structures adéquates. Chaque année, le taux de déchets que nous produisons augmente. À titre d’exemple, en l’an 2000, Maurice produisait 300 000 tonnes de déchets annuellement. En 2016, ce chiffre était de 475 000 tonnes.

Toi aussi tu peux aider 
Toi aussi tu peux aider notre pays à mieux gérer ses déchets. Ainsi, avant de mettre tes jouets ou encore tes vêtements à la poubelle, réfléchis bien. Ne peux-tu pas les recycler ? Au lieu de les jeter, s’ils sont encore en bon état, tu peux les donner à d’autres enfants, qui sont moins chanceux que toi.

Les Mauriciens de plus en plus sensibilisés 
Malgré les menaces que représente Mare-Chicose, il faut savoir que le secteur du recyclage bouge à Maurice, depuis quelques années. De plus en plus d’artisans indépendants ou encore d’entreprises proposent des idées nouvelles pour la revalorisation des déchets. Ainsi, cartons, papiers, plastiques, textiles ou verres trouvent une deuxième vie. 

À titre d’exemple, les huiles usées sont converties en biocarburants, des bannières publicitaires servent à la fabrication de sacs à main, de sacs à dos ou encore de protège-laptops et les palettes de bois sont recyclées pour en faire des lits, des tables et des bureaux. Ces initiatives demandent beaucoup d’efforts et d’argent, mais il en va de notre bien-être à tous.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x