Hippisme: Consul Of War au terme d’un bel effort

Avec le soutien de
© Tamsheire jagoo

© Tamsheire jagoo

Bon troisième derrière Twist Of Fate et The Gatekeeper dans le Maiden, Consul Of War n’a pas laissé tomber ses nombreux partisans dans l’épreuve phare de ce dimanche après-midi, 13 novembre, au Champ de Mars. L’alezan de l’écurie Preetam Daby, bien monté par le jockey De Oliveira, a terminé en trombe pour chiper la victoire à Holy Warrior sur lequel Denis Schwarz a tout tenté. Le coursier de l’écurie Gujadhur, longtemps animateur de cette course avec à ses basques Spring Man, a, en effet, bataillé courageusement avant de s’incliner dans l’ultime foulée. A noter qu’Alshibaa, malgré un très bon parcours dans le box seat durant tout le trajet, n’a pas été en mesure d’accélérer lors de l’emballage final.

Outre cette réussite de prestige, l’écurie Daby s’est aussi signalée dans deux autres courses. Si dans l’épreuve d’ouverture on s’attendait à voir vaincre Dunzie, c’est son compagnon d’écurie, l’outsider Le Quartier (20/1 – Swapneel Rama), qui a terminé comme un boulet de canon pour devancer la favorite Dunzie. Christmas Bay a également contribué à la belle journée de cet établissement en s’imposant dans la troisième course. Cet outsider, bien emmené par le jeune apprenti Takka, a suivi en bonne position et a bien prolongé son effort pour vaincre devant Talisman.

L’écurie Amar Sewdyal et son jockey José Da Silva ont ajouté une autre victoire à leur palmarès grâce à Carlton Heights dans la deuxième épreuve de la journée. Prenant le train à son compte, Carlton Heights n’a jamais été rejoint.

Elle n’avait pas la faveur des pronostics dans la quatrième course mais elle est venue donner tort à tous ceux qui l’ont sous-estimée. On parle de New Abbey, la jument de l’écurie Hurchund qui a jeté un silence sur l’hippodrome. Prenant le train à son compte, cette jument a prouvé qu’elle avait le 1365m dans les jambes. Elle a, en effet, fait preuve d’une bonne ténacité dans la ligne droite.

On n’arrête plus Emblem Of Hope. Après s’être baladé lors de sa dernière sortie, il a encore gagné ce dimanche. Malgré une course difficile, le nez au vent, il a sorti une bonne pointe de vitesse pour s’imposer dans un très bon chrono. Fallait le faire.

La septième course a permis à l’écurie Allet de sauver sa journée. Copenhagen a fourni l’effort nécessaire sous la selle de Robby Bheekary pour garder un mince avantage sur Sand Path qui terminait fort.

La dernière course est aussi allée à un outsider : John Hancock (Bhageerothee). Ce coursier de la plus vieille écurie du turf a dominé de justesse Captain Flynt qui semblait avoir fait le plus difficile.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x