Recherche: l’Université de Maurice se focalise sur les objectifs de développement soutenable

Avec le soutien de
La 14ᵉ édition de la Semaine de la Recherche de l’Université de Maurice se tient du 7 au 11 novembre. © Beekash Roopun

La 14ᵉ édition de la Semaine de la Recherche de l’Université de Maurice se tient du 7 au 11 novembre. © Beekash Roopun

L’Université de Maurice a lancé sa semaine dédiée à la recherche, hier. L’événement, dont c’est la 14ᵉ édition, se tiendra jusqu’au 11 novembre et vise à disséminer les projets de recherche. Cette année, le thème est axé sur la favorisation de la recherche à travers des objectifs de développement soutenable afin d’autonomiser la société. La cérémonie d’ouverture a eu lieu hier au New Academic Complex de l’établissement, en présence de la ministre de l’Education, Leela Devi Dookun-Luchoomun, et de l’invitée d’honneur Aruna Radhakeesoon, avocate, fondatrice et directrice de Prakriti One Ltée. 

Lors de son allocution, Leela Devi Dookun-Luchoomun a mis l’accent sur l’importance de la recherche et de l’acquisition des connaissances. Le savoir est le pouvoir. Tout comme l’information ainsi que les données. Leur usage permet aussi d’accéder à l’innovation et aux connaissances, a-t-elle souligné. 

«Le point culminant est la diffusion des savoirs afin de faire progresser la société. D’ailleurs, le thème de cette présente édition est de s’aligner sur l’impact de la recherche, et de solutionner, du moins s’atteler aux problèmes de société», a-t-elle déclaré. Elle a exhorté les chercheurs à persévérer sur la voie de la création des savoirs. D’après Aruna Radhakeesoon, il est impératif de revoir le fonctionnement de notre économie aujourd’hui en lien avec les nouveaux défis qui s’imposent. 

«Des preuves démontrent que les entreprises qui considèrent les enjeux d’environnement et de responsabilités sociales ont une meilleure performance. Les objectifs de développement durable représentent des méthodes et des procédés pour la communauté des entreprises. Ils caractérisent aussi des bonnes pratiques ainsi que des standards», a fait ressortir Aruna Radhakeesoon. Selon elle, les Sustainable Development Goals (SDG) agissent comme un cadre pour guider les entreprises, ce qui sera donc vecteur de changement, en particulier pour Maurice, au futur. D’ailleurs, l’île est appelée à devenir un SDG Investment Hub. 

La semaine de la recherche se tiendra en mode hybride, c’est-à-dire avec des sessions en présentiel et en virtuel, avec des présentations de projets académiques du personnel, des étudiants et d’autres partenaires. Le programme est disponible sur le lien: https://sites.uom.ac.mu/Researchweek/index.php/programmes.

Première édition des journées de recherche pour l’Université des Mascareignes 

Une première pour l’Université des Mascareignes (UdM). Hier, cet établissement a donné le coup d’envoi de ses Journées de recherche qui se tiendront jusqu’au 9 novembre sur les campus de Rose-Hill et de Pamplemousses. L’ouverture a eu lieu le matin à Rose-Hill en présence du professeur Kiran Bhujun, directeur du «Tertiary Education & Scientific Research», le professeur Theesan Bahorun, directeur exécutif du «Mauritius Research and Innovation Council» (MRIC) et de Raj Paryag, président d’Institution of Engineers de Maurice. À cette occasion, un manuel sur la géologie intitulé «Engineering Geology with regional geology elements of the Indian Ocean islands», qui a vu la collaboration de l’UdM et de chercheurs internationaux, a aussi été lancé. Lors de l’événement, le Dr Radhakhrishna Somanah, directeur général de l’UdM et initiateur de la «Research Week», a précisé que les enseignants-chercheurs de l’établissement ainsi que les étudiants ont oeuvré à la mise en place de ce projet et présenteront leurs travaux à travers des ateliers et des affiches. Objectif : faire connaître la diversité des recherches menées dans les différentes facultés de l’université. «L’UdM met beaucoup d’accent sur la recherche liée à des problèmes socio-économiques et environnementaux importants du pays, favorisant ainsi la collaboration entre l’université et les différents secteurs d’activité. Pour promouvoir ces aspects, la Research Week sera par ailleurs un évènement annuel», a-t-il souligné. Il faut souligner que cette université a publié plus de 20 articles de recherche, deux livres et quelques brevets pour l’année universitaire 2021-2022.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x