Chemin-Grenier: une crèche pour aider les familles à faibles revenus

Avec le soutien de
Kobita Jugnauth était présente au lancement de cette crèche à Chemin-Grenier.

Kobita Jugnauth était présente au lancement de cette crèche à Chemin-Grenier. 

Le Mini Perles Day Care Centre a été inauguré mercredi, à Chemin-Grenier par l’Association Pour l’Education Des Enfants Défavorisés (APEDED), en collaboration avec la Fortified Learning Environment Unit (FLEU) et la National Social Inclusion Foundation (NSIF). 

Ce day-care centre, qui accueille des enfants âgés de trois mois à trois ans issus de familles à faibles revenus, permettra, selon la fondatrice d’APEDED, Anooradah Poorun, aux nombreux parents et surtout aux mamans, de travailler en toute tranquillité, sans avoir à s’inquiéter pour leurs enfants. «Nous donnons des facilités de paiement aux parents, qui sont encore au chômage. Le day-care centre peut garder leurs enfants gratuitement jusqu’à ce qu'ils trouvent un emploi, et à partir de là, ils n’auront qu’à payer une subvention de Rs 1 000 par mois», a-t-elle indiqué. 

Chloé Lapoul fait partie des parents, qui ont opté pour cette crèche. Elle y a inscrit ses deux enfants de trois mois et trois ans. Cette habitante de Baie-du-Cap explique que même s’il y a des problèmes de transport pour venir les déposer au day-care centre, l’aménagement de cette crèche lui apporte une tranquillité d’esprit. «Je travaille à l’hôtel et avec mes horaires et deux enfants sur les bras, ce n’est pas facile. Cette crèche vient me soulager». Elle ajoute qu’avoir deux enfants en bas âge de nos jours coûte très cher et estime que la mensualité à payer pour mettre ses deux enfants dans cette crèche est très abordable. 

Des propos soutenus par Christopher Windley, un habitant de Chemin-Grenier père d’une petite fille de deux ans. «Depuis un mois, cette crèche nous permet, à mon épouse et moi, d’être sereins en nous rendant au travail.» 

Parmi les invités d’honneur présents à cette inauguration, il y avait l’épouse du Premier ministre, Kobita Jugnauth. Elle a affirmé qu’il lui tenait à coeur d’être présente pour l’occasion car le bien-être des enfants est primordial à ses yeux. «Moman pli importan pou enn zanfan, se moman li né ziska so set an. Lamour ek tousa ki li resevoir sa bann moman-là li importan.» 

Pour rappel, c’est la deuxième crèche inaugurée qui est conforme au modèle proposé par la FLEU. La première a été lancée sur une base pilote, le 10 octobre à Flacq. Selon Menon Munien de la NSIF, le gouvernement a déboursé 35 millions de roupies pour mettre en place 26 crèches. «Le dialogue a déjà été ouvert avec les associations pour identifier les régions où l’implantation d’une crèche de ce genre est nécessaire», a-t-il précisé.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x