Eau: deux réservoirs s’approchent de la barre de 50 %

Avec le soutien de
[Photo D'illustration]

[Photo D'illustration]

Le niveau d’eau dans les réservoirs continue de baisser en ce début de la saison sèche. Le mois d’octobre et celui de novembre sont réputés pour être les plus secs. Cela n’augure rien de bon pour les réservoirs dont le niveau se réduit à vue d’œil. Deux d’entre eux sont pratiquement à moitié vides. À hier soir, le taux de remplissage de la Nicolière a atteint les 51 % alors que celui de La Ferme était à 53,6 %. L’eau du Midlands Dam est régulièrement transférée à La Nicolière pour subvenir à la demande dans le Nord, mais bien que ce barrage soit rempli à 87,8 %, il est déficitaire en eau par rapport à l’année dernière où il était rempli à ras bord à la même période.

En dépit de la situation, la CWA ne prévoit pas de grosses coupures pendant les prochains jours. Mais elle prie le public d’utiliser l’eau avec parcimonie. «Nous n’avons pas prévu de mesures drastiques pour les prochains jours. Nous suivons la situation afin de prendre des décisions quand ce sera approprié, mais nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour ne pas pénaliser les consommateurs. Tant qu’il y a de l’eau à distribuer, nous le ferons», déclare un cadre de la CWA.

Il affirme que plusieurs mesures sont prises pour augmenter la capacité de production. Des techniciens de la CWA, dit-il, sont sur le terrain pour identifier des sources d’eau exploitables. «Nous avons identifié deux étangs dans le Nord. Nous allons faire le nécessaire pour exploiter l’eau qui s’y trouve. Nous en ferons de même avec d’autres sources d’eau.» Une réserve d’eau a aussi été construite dans une région de Grand-Gaube qui n’avait pas d’eau. «Nous avons également aménagé des réservoirs en béton à Cluny et à Riche-en-Eau pour un meilleur stockage d’eau traitée qui sera ensuite mise dans le réseau de distribution. Il y a une liste de petites mesures, mais leur apport en eau sera important pour les prochaines semaines», avance le cadre de la CWA.

Plusieurs régions sont privées d’eau. À la CWA, on dit que ce ne sont pas des coupures provoquées par un manque d’eau, mais plutôt pour l’entretien des tuyaux et des pompes. Il y a aussi des travaux pour améliorer le système de distribution. Dans d’autres cas, cela a été en raison des «ajustements techniques», comme l’écrit la CWA dans des communiqués.

Du côté de la météo, il n’y a pas de bonne nouvelle. Les dernières indications démontrent que les mois d’août et de septembre ont été déficitaires en pluie. Rien que pendant la première quinzaine de septembre, la météo a enregistré une moyenne de 22 mm de pluie sur toute l’île contre 41 mm en temps normal pendant cette période. Les prochaines grosses averses n’arriveront qu’à la mi-décembre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x