Comment MK a perdu six places au World’s Top 100 Airlines 2022

Avec le soutien de
Plusieurs passagers déplorent les repas servis à bord. La collation critiquée sur le vol Maurice-Rodrigues (à g.) a été changée en attendant que tout le concept soit revu.

Plusieurs passagers déplorent les repas servis à bord. La collation critiquée sur le vol Maurice-Rodrigues (à g.) a été changée en attendant que tout le concept soit revu.

Air Mauritius se retrouve 88e au classement 2022 de Skytrax, organisation de notation du transport aérien mondial, publié fin septembre. 13 millions de passagers sont interrogés sur plusieurs points – qualité du service et confort à bord, qualité de la restauration ; services et temps d’attente à l’aéroport, entre autres critères. 

Air Mauritius (MK) est passé de 82e en 2021 à 88e en 2022. Des autres compagnies africaines du classement, Ethiopian Airlines passe de 37e en 2021 à 26e et est en tête en Afrique. Suivent Royal Air Maroc, South African Airways, Kenya Airways et Air Mauritius à la 5e place donc en Afrique. Egyptair se retrouve en 95e position et dernière au classement régional. Sur les 100 compagnies aériennes, Qatar Airways se classe première. Des compagnies comme Air Austral, Air Madagascar ou Corsair, n’apparaissent pas dans ce classement. Comment MK peutelle donc s’améliorer pour devenir la référence régionale ? Nous sommes en attente d’un retour du chairman, Marday Venketasamy. 

En attendant, des passagers témoignent que le service de la compagnie nationale n’est plus le même aujourd’hui. «Avant la pandémie, en 2019, le service était correct comparé à d’autres compagnies aériennes. Par exemple, au départ de Paris, le service traiteur offrait un plateau bien garni. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Le grammage semble réduit. Pour un adulte, il en faut plus pour se remplir le ventre. Il faut désormais manger avant un vol Maurice-Paris... Le service se détériore», témoigne un passager fréquent qui a tenu à garder l’anonymat. D’autres qui ont choisi pour la première fois MK, comme Caline Andriamanamahenina pour un vol Maurice-Antananarivo, ont été déçus, encore une fois par le repas à bord. «Avec le prix des billets qui ne cesse d’augmenter, nous méritons un meilleur service équivalent à notre argent. C’est décevant.» Plusieurs passagers, sur les réseaux sociaux, déplorent le pain au concombre servi sur le vol Maurice-Rodrigues récemment. 

Liana de l’Afrique du Sud, qui a trouvé le repas correct, se plaint en revanche des longues attentes avant de prendre l’avion pour Maurice. «Tout d’abord, l’avion a été retardé de cinq heures, le 27 septembre, en raison de difficultés techniques pendant que nous attendions patiemment avec des informations très limitées. Finalement, on nous promet un autre vol, six heures plus tard et on nous fait débarquer. À l’aéroport, nous sommes littéralement rassemblés... sans savoir où aller ni quoi faire. (…) Finalement, nous restons assis pendant deux heures de plus… avant d’apprendre que le vol promis a également été annulé…» Elle est arrivée à Maurice après 20 heures. 

Toutefois, si certains passagers ont été déçus, d’autres trouvent que ce n’est pas si grave. Ils soutiennent qu’il y a des compagnies aériennes offrant des services bien moins satisfaisants. Au niveau de la cellule de communication d’Air Mauritius, on nous fait comprendre que le pain au concombre n’est plus servi à bord du vol Maurice-Rodrigues et que tout le concept est en train d’être revu sur Rodrigues. Pour le moment, des changements temporaires ont été apportés au menu sur ce trajet, indique-t-on. Le service sera-t-il amélioré après l’insatisfaction de ces passagers. Nous attendons un retour…

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x