Accusé d’avoir étranglé à mort sa femme: Nasruddin Mohamud plaide coupable aux Assises

Avec le soutien de
La maison où le drame a eu lieu. Shabneez (en médaillon) n’avait jamais porté plainte pour violence conjugale selon la police.

La maison où le drame a eu lieu. Shabneez (en médaillon) n’avait jamais porté plainte pour violence conjugale selon la police.

Il accepte d’avoir tué sa femme Shabneez par strangulation. Poursuivi aux Assises pour l’assassinat de son épouse, Nasruddin Mohamud a reconnu les faits, lundi, et a plaidé coupable sous une charge réduite de coups et blessures causant la mort mais sans intention de tuer. Le procès devait se dérouler devant un jury mais après la décision de l’accusé de plaider coupable, les neuf membres du jury ont été invités à rentrer chez eux. Après la lecture de l’acte d’accusation réduite, Nasruddin Mohamud a déclaré : «Mo pled koupab.» 

Maçon et âge de 35 ans au moment des faits, Nasruddin Mohamud soupçonnait sa femme, Shabneez, âgée de 33 ans, d’infidélité. Le meurtre a été commis le 10 septembre 2019 au Morcellement La Lucie à Bel-Air-Rivière- Sèche. La dispute s’est déroulée devant les deux enfants du couple, âgés de 10 et 14 ans. Ils ont essayé de venir en aide à leur mère avant qu’elle ne soit étranglée à mort par leur père. Ils se sont rendus immédiatement au poste de police de la région mais se sont heurtés à l’indifférence des policiers de service. Ces derniers leur auraient dit : «Alé nou pé vini la.» Peu après, les deux enfants sont allés se réfugier chez leur ongle maternel. L’enquête a aussi établi que les bijoux de la victime ont été découverts chez le frère de l’accusé. Cinq témoins ont été appelés à la barre, lundi. Après leur audition, le juge Luchmyparsad Aujayeb, qui préside ce procès, a mis le verdict en délibéré. L’accusation était représentée par Mᵉ Janoo-Jaunbocus du bureau du DPP tandis que la défense de l’accusé était assurée par Mᵉ Sanjeev Teeluckdharry, avocat.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x