Narayanen en cour: la prime de McAreavey au coeur du contre-interrogatoire

Avec le soutien de
Les débats pour rayer l’accusation provisoire de complot qui pèse sur Dassen Narayanen ont eu lieu hier en cour de Pamplemousses.

Les débats pour rayer l’accusation provisoire de complot qui pèse sur Dassen Narayanen ont eu lieu hier en cour de Pamplemousses.

Les débats entourant la motion pour rayer la charge provisoire de complot pour vol qui pèse sur Dassen Narayanen ont eu lieu hier en cour de district de Pamplemousses, devant le magistrat Rishi Hardowar. L’enquêteur principal dans l’affaire, l’assistant surintendant de police (ASP) Goorah, a été appelé à la barre des témoins. Il a été contre-interrogé par les avocats de la défense. 

Mᵉ Poonum Sookun-Teeluckdharry a évoqué une conversation entre le haut gradé de la police et le frère de Dassen Narayanen, Krishna. «Est-ce que vous avez dit au frère du suspect de coopérer avec la police parce que John McAcveary a promis de donner Rs 1 million à celui qui aide à l’enquête pour retrouver celui qui a tué son épouse ?» L’avocate a aussi souhaité savoir si l’ASP Goorah a dit à son client qu’il recevrait Rs 1,5 million s’il donnait sa version à la police et qu’il bénéficierait du statut de «star witness». 

Le policier est revenu sur les circonstances dans lesquelles il a eu cette conversation avec le frère du suspect. Il a expliqué qu’après l’arrestation de Dassen Narayanen, il a parlé à Krishna dans l’enceinte des Casernes centrales et lui a demandé s’il était au courant de la récompense qu’offrait l’époux de Michaela Harte pour aider à élucider ce crime. 

Selon l’ASP Goorah, Krishna Narayanen aurait dit qu’il n’en savait rien et a demandé à rencontrer son frère qui était en état d’arrestation pour lui parler. «Les mo dir Dassen li ava désidé li ki li pou fer pou so lanket», aurait dit Krishna Narayanen à l’enquêteur. 

La défense déplore un abus de procès contre leur client. Elle est revenue sur ses conditions de détention, les soins médicaux qu’il a reçus durant son séjour en cellule policière et a voulu connaitre les circonstances qui ont conduit à une nouvelle arrestation de ce dernier. L’ASP Goorah a expliqué que l’arrestation de Dassen Narayanen faisait suite à de nouvelles preuves scientifiques. Des pièces à conviction ont été envoyées à l’étranger pour analyses et l’ADN du suspect s’y trouve. L’affaire a été renvoyée au 17 novembre. D’autres témoins de la défense devront être appelées à la barre. 

Dassen Narayanen a été de nouveau arrêté le 29 mars de cette année dans le sillage d’une nouvelle enquête sur le meurtre de l’Irlandaise, le 10 janvier 2011. Elle avait été retrouvée sans vie dans sa chambre d’hôtel. 

Deux autres employés de l’ex-Legends, Avinash Treebhowon et Sandeep Mooneea, avaient été arrêtés au cours de la première enquête policière. Ils ont été acquittés par le jury aux Assises. Dans le cadre de la nouvelle enquête, Sandeep Mooneea a aussi été arrêté pour complicité de vol en avril de cette année. Accusation provisoire qui a été rayée en juin.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x