Suisse: démission surprise du ministre des Finances

Avec le soutien de
Ueli Maurer, qui a longtemps présidé le premier parti du pays.

Ueli Maurer, qui a longtemps présidé le premier parti du pays.

Le ministre suisse des Finances Ueli Maurer, qui a longtemps présidé le premier parti du pays, a surpris en ce vendredi 30 septembre, en annonçant sa démission pour la fin de l'année après plus de 40 ans de vie politique.

«Cela fait plus de 40 ans que je fais de la politique, dont 14 au Conseil fédéral. C'est une tâche fascinante qui continue à me fasciner chaque jour et qui m'enthousiasme», a déclaré M. Maurer, 71 ans, lors d'une conférence de presse convoquée à la dernière minute.

«Malgré tout on se pose la question: qu'est-ce que l'on pourrait faire d'autre? Et durant la dernière année, j'ai constaté que j'avais encore énormément d'énergie pour faire autre chose», a-t-il dit, en annonçant sa démission.

Ministre des Finances depuis 2016, il était auparavant à la tête du ministère de la Défense, de la protection de la population et des sports depuis 2009.

Il s'est fait connaître en tant que président de l'Union démocratique du centre (UDC), dans le camp de la droite radicale, qui est depuis 2003 le premier parti de Suisse.

L'élection de son successeur au gouvernement devrait intervenir le 7 décembre lors de la session parlementaire d'hiver du Parlement.

En Suisse, les ministres (conseillers fédéraux) sont élus par le Parlement. Tous les grands partis se partagent les sept places de ministres selon une formule dite «magique» qui a évolué toutefois au fil du temps, afin que toutes les grandes formations politiques soient représentées au gouvernement.

Actuellement, l'UDC, le Parti socialiste et Les Libéraux-Radicaux disposent de deux ministres, le septième ministère revenant au centre, dans ce pays qui cultive une culture du compromis en politique.

En progression déjà lors des précédentes élections parlementaires de 2019, les Verts comptent devenir le troisième parti du pays lors du scrutin de 2023 et conquérir un siège au Conseil fédéral.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x