CEB: course ouverte pour remplacer Jean Donat

Avec le soutien de
(De gauche à droite en haut) Jean Donat, Rajden Chowdharry et Chavan Dabeedin. (De gauche à droite au-bas) Suie Sen Hock Meen Ah-Kine et Julien Tuyau.

(De gauche à droite en haut) Jean Donat, Rajden Chowdharry et Chavan Dabeedin. (De gauche à droite au-bas) Suie Sen Hock Meen Ah-Kine et Julien Tuyau.

Les pronostics vont bon train. Alors que Jean Donat quitte le CEB à la fin du mois prochain, des noms circulent quant à celui qui le remplacera au poste de directeur général. Serait-ce un trio ? Un solo ? En attendant la décision du Conseil des ministres, zoom sur les favoris qui pourraient prendre les rênes de l’organisme.

Qui remplacera Jean Donat qui quitte le Central Electricity Board (CEB) à la fin du mois prochain ? Certaines informations portent à croire que le gouvernement placera un trio à la tête de cet organisme ; celui-ci serait composé de Suie Sen Hock Meen Ah-Kine, Julien Tuyau et Chavan Dabeedeen, l’actuel Renewable Energy and Strategic Projets Manager. Une source proche du dossier affirme cependant cette hypothèse est peu probable, tout en laissant entendre que Rajden Chowdharry est une «option sérieuse». Ce dernier d’ailleurs fait l’unanimité parmi les employés, tout comme chez les syndicats. «Il sera le right man in the right place. Il connaît la boîte», déclare le syndicaliste Clency Bibi. Il ajoute Rajden Chowdharry et Chavan Dabeedeen sont les deux meilleurs candidats pour le poste de directeur général car ils sont conscients des défis qui les guettent. 

Avant d’avoir le nom du prochain patron du CEB, zoom sur ceux qui sont dans la course, en attendant que le Cabinet tranche, le mois prochain. 

Rajden Chowdharry 
Il est l’un des plus anciens employés du CEB avec ses 43 années de service, mais il se fait discret. Détenteur de plusieurs diplômes universitaires, notamment un Master in Business administration et un B.Tech en ingénierie mécanique, il avait supervisé toute la construction de Fort-George. Rajden Chowdharry occupe actuellement le poste de Supply Chain Manager, mais il a été à la tête de divers départements avant de prendre son poste actuel. 

Chavan Dabeedin 
Tel un chat, il retombe toujours sur ses pattes. Il y a eu des allégations contre Chavan Dabeedin, mais il s’en est sorti indemne. Il a fait parler de lui lors de l’achat des ampoules économiques en 2010, qui étaient des contrefaçons. Il devait alors quitter son poste de Corporate Administrative Manager en attendant la fin de l’enquête. Il a fini par retrouver son poste deux ans plus tard et, en 2015, il est devenu le Transmission & Distribution Manager du CEB. Peu de temps après, il devait faire partie du trio composé de Shamshir Mukhoon et Kesnalall Balgobin pour diriger le CEB après la demande de congé de Gérard Hebrard. Chavan Dabeedin a aussi été inquiété dans l’affaire Saint-Louis par la commission anticorruption qui l’avait même fait inculper, mais la charge provisoire déposée contre lui devait être rayée en cour. Chavan Dabeedin compte parmi les anciens et il est détenteur d’un B.Tech (Hons) in Mechanical Engineering, d’un Master in Business Administration et d’un MSc in Electrical Power System Engineering with Distinction de l’University of Bath, au Royaume-Uni. 

Suie Sen Hock Meen Ah-Kine 
Il était jusqu’ici le Corporate Finance Manager du CEB. Peu après l’éclatement de l’affaire Saint-Louis en 2020, le gouvernement avait nommé un nouveau conseil d’administration. Ce dernier avait désigné Suie Sen Hock Meen Ah-Kine comme responsable de finances et de l’administration. Il a travaillé dans le secteur privé au début des années 2000 avant de rejoindre le CEB. Suie Sen Hock Meen Ah-Kine est membre de l’Institute of Chartered Accountants d’Angleterre et membre du Mauritius Institute of professional accountants. Il détient aussi une maîtrise obtenue au Canada. 

Julien Tuyau 
Il a commencé sa carrière comme journaliste pour ensuite prendre de l’emploi comme attaché de presse de Ravi Yerrigadoo. Par la suite, il a entamé des études de droit en Angleterre tout en travaillant dans un journal appartenant à Jean-Michel Lee Shim à Londres. Il était le directeur du Mauritius Publishers Co Ltd et rédacteur en chef du journal Mauritius News en Angleterre. Il a également été consultant à la Banque de Maurice. Julien Tuyau a pris de l’emploi comme Legal Officer du CEB depuis janvier 2021.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x