11h58 d’attente pour voir la Reine une dernière fois !

Avec le soutien de
22h50: Nous quittons Southwak Park.

22h50: Nous quittons Southwak Park.

Comme de nombreux britanniques, le Mauricien Imran Goolamallee est allé voir la Reine Elizabeth II une dernière fois à l’abbaye de Westminster, durant les 10 jours de deuil qu’a observé la nation britannique avant sa dernière procession ce lundi 19 septembre. Une interminable attente qui a duré quasiment 10 heures ! 9h59 minutes pour être tout à fait précis.

Un véritable parcours du combattant démarré samedi à 22h00 (1h du matin à Maurice), qui s’est terminé dimanche à 10h00 (13h chez nous). Mais pourquoi entreprendre un tel périple ? «Je voulais être témoin de cette page d’histoire qui se tourne pour la Grande Bretagne. La Reine Elizabeth II a laissé une empreinte indélébile à travers le monde durant ses 70 ans de règne. C’est pour cela que je m’y suis rendu» relate celui qui officie comme correspondant de Lékip en Angleterre.

Comme l’ex-footballeur David Beckham, qui a aussi poireauté pendant plus de 10 heures, et qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux en refusant d’utiliser son statut de vedette internationale pour accéder à l’abbaye de Westminster pour se recueillir devant la dépouille de la Reine, Imran Goolamallee a dû s’armer de patience et braver le froid et la faim…

«On ne peut quitter la queue que pour aller aux toilettes, en chemin, en entrant dans un restaurant ou un lieu public qui, exceptionnellement, les avaient laissés ouverts pour les milliers de gens qui étaient dans la queue» nous explique le Mauricien. Pour manger, on ne peut apporter que ce qui est transportable dans un sac à dos. Pas question d’apporter trop non plus pour éviter d’aller aux toilettes, précise-t-il !

Au cours du périple, notre ami s’est lié d’amitié avec bon nombre d’inconnus, tous émus, fatigués, mais surmotivés par le devoir patriotique d’aller voir Sa Majesté Elizabeth II une dernière fois. «Je n’avais jamais effectué ce long parcours à pied de ma vie évidemment, et je dirais que c’était une expérience incroyable. Chapeau à l’organisation de cet évènement. On n’a vu aucune fausse note ; tout était bien huilé. Personnellement, j’ai ressenti une émotion extraordinaire au sein du peuple britannique présent mais aussi parmi les étrangers qui sont venus, de plusieurs pays. J’ai vu des gens de toutes les couleurs, de toutes les races.» Et si c’était ça, la plus belle dernière leçon de la Reine ? Un message fort d’unité entre toutes les composantes de la nation britannique. 

1h31: Brin de cosette avec deux professeurs des écoles venus de l’Essex.
2h51: Southwark Bridge.
7h14: House of Parliament.
8h28: Nous voilà finalement dans l’ultime file d’attente. Les pieds sont endoloris, mais nous sommes tous soulagés de voir le bout du tunnel.
22h58: Je reçois mon ‘wrist ban’.
Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x