Publicité

Squatteurs de Riambel: soutien citoyen et visite du cardinal Piat

14 juin 2020, 17:38

Par

Partager cet article

Facebook X WhatsApp

Squatteurs de Riambel: soutien citoyen et visite du cardinal Piat

 Le cardinal Maurice Piat, l’haltérophile Roilya Ranaivosoa et son mari Cédric Coret, aussi sportif, la chanteuse Joelle Coret, le musicien Zulu… autant de personnalités qui se sont rendues à Riambel ce dimanche 14 juin après-midi.

Ils étaient là pour soutenir les squatteurs, délogés depuis deux semaines et vivent pout la plupart dans des tentes depuis. Distribution de vêtements, animation, peinture et sucreries pour les petits, écoute, réconfort…

 
<div data-video="jw" data-video-src="">&nbsp;</div>

Zulu s’est dit tout simplement choqué. Il se demande comment juste sur ces 500 mères, le gouvernement allait faire un projet. Roilya Ranaivosa a rappelé aux squatteurs qu’ils avaient des droits. «Ne laissez personne faire de la politique sur votre dos», leur a-t-elle recommandé.

Responsabilité de l’Etat

Monseigneur Piat, accompagné du père Gérard Mongelard, organisateur de cette journée, leur a tendu une oreille attentive, allant jusque chez Marie-Rose Randamy. Il a également expliqué le rôle de l’Eglise qui «doit travailler avec l’Etat» et accompagner ces personnes dans leurs démarches, face au travailleur social Bruneau Laurette. Maurice Piat s’est dit admiratif de la débrouillardise de ces familles sans toit et du soutien de la population.

Interrogé au sujet du reportage de la MBC pour lequel le père Jean Maurice Labour a réclamé un doit de réponse, il a maintenu que la responsabilité pour trouver des terres et des maisons pour les plus démunis relève de l’Etat. Et regrette que ce droit n’ait pas été respecté.

La descente des fonctionnaires du ministère du Logement et des terres, accompagnés de la police, le 1er juin, avait suscité polémique et indignation, notamment parce que le campement de la famille Obeegadoo se trouve juste à côté.

 

 

Publicité