Saisie de cannabis à La Réunion: un habitant de Grand-Gaube arrêté

Avec le soutien de
Sunil Krishna Dowlut (à g.) et Steeve Nicolas Mariette ont comparu en cour jeudi 6 juin.

Sunil Krishna Dowlut (à g.) et Steeve Nicolas Mariette ont comparu en cour jeudi 6 juin.

Une troisième arrestation a eu lieu hier, jeudi 6 juin, à Maurice dans l’affaire de la saisie de 142 kg de zamal à La Réunion. Damien Jean-Pierre, 32 ans, un pêcheur de Grand-Gaube, a fait valoir son droit au silence en présence de son avocat, Me Rama Valayden. L’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) le soupçonne d’être un des propriétaires d’un moteur du hors-bord saisi qui comprend trois moteurs puissants.

Par ailleurs, les deux autres suspects arrêtés à Maurice ne semblent pas vouloir révéler le secret qui entoure leur association avec les suspects appréhendés à la Réunion. Ils ont nié toute implication et avoir fait le déplacement en hors-bord à La Réunion. Sunil Krishna Dowlut est soupçonné d’être le propriétaire du bateau parti de La Réunion retrouvé à Flic-en-Flac et le skipper Steeve Nicolas Mariette avait été arrêté près de Grand-Gaube par l’ADSU. Ils ont comparu en cour de district de Pamplemousses hier sous une charge provisoire d’«aiding and abetting of a crime to the importation of cannabis». La police ayant objecté à leur remise en liberté, ils sont retournés en cellule policière.

Sunil Krishna Dowlut, qui habite Pointe-aux-Canonniers, n’est autre que le fils de Sunil Dowlut, connu à Grand-Gaube dans la gestion de catamarans et surtout pour ses liens politiques. Cette piste pourrait aider les limiers de l’ADSU menés par le DCP Bhojoo à démanteler ce réseau de drogue qui opère à Grand-Gaube. Les limiers le soupçonnent d’avoir piloté le hors-bord pour se rendre à l’île sœur. Leurs cellulaires ont été saisis afin d’éplucher leurs contacts et communications.

Les autres suspects Cedric Marc Lebon et Jean Michel Louis L’Effronté se seraient rendus à La Réunion le jeudi 30 mai par avion pour acheter du gandia. Ils avaient une grosse somme d’argent en leur possession. Ils devaient embarquer la drogue sur le hors-bord et rentrer à Maurice par avion.

Sunil Dowlut père et ses liens politiques

Sunil Dowlut père travaillait, selon nos sources, chez Gaëtan Duval comme cuisinier et jardinier dans les années 90. Il serait propriétaire d’un catamaran au nom de «Swan» pour lequel il avait vendu sa maison et payé avec ses économies.

Autre polémique qui l’entoure, un terrain acquis à Melville avec, comme partenaire, un proche du Mouvement socialiste militant (MSM) pour un projet hôtelier, Koki Bay Project, sous la formule Invest Hotel Scheme en 2014. Ce méga projet hôtelier sur une quarantaine d’hectares avec 104 villas de luxe pieds dans l’eau avait fait scandale auprès des habitants car le terrain bloquait l’accès à l’unique plage publique. Du coup en 2015, le ministère du Logement et des terres a rouvert le dossier pour reprendre ce terrain à bail.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x